Emmanuel Ratier

emmanuel-ratier-rip

« Emmanuel Ratier (qui d’ordinaire ne se laissait jamais photographier) sur la tombe de Céline à Meudon, le 1er juillet 2011. » (P-E Blanrue)

« Travailleur acharné, archiviste et documentaliste infatigable, il aura consacré sa vie à la France et à la vérité, malgré une véritable conjuration du silence. »

La nouvelle de son décès bouleverse l’ensemble de la résistance française. Il fut l’un des derniers (LE dernier ?) vrais journalistes d’investigation français. Il a publié des ouvrages-chocs, il publiait une revue confidentielle mensuelle, basée sur des archives imposantes. Son travail sur le club Le Siècle (équivalent français du « Bilderberg » international) est de toute première importance. Il animait également un Libre Journal toutes les 4 semaines sur Radio Courtoisie.

wikilogo  « Emmanuel Ratier, né le 29 septembre 1957 à Avignon (Vaucluse), et mort le 19 août 2015, est un journaliste (depuis 1981), politologue et éditeur français, spécialiste de la prosopographie des milieux dirigeants ou influents en France.

Il publie depuis trente ans une lettre confidentielle bimensuelle, Faits & Documents, qui comporte principalement des portraits biographiques détaillés portant sur des informations précises compilées dans la presse, et des analyses des tendances politiques. Ces recherches lui ont permis de rédiger un Dictionnaire biographique des personnalités politiques françaises qui a eu deux suppléments. »

Ses sites web :


Bibliographie


Au cœur du pouvoir :
Enquête sur le club le plus puissant de France

 

au-coeur-du-pouvoir-emmanuel-ratierUn sujet qui dérange… Fondé en 1944, le club « Le Siècle », réunit la quasi-totalité du pouvoir politique, économique, financier ou médiatique français. Soit environ 600 personnes qui détiennent pratiquement tous les postes stratégiques (gouvernements droite ou gauche confondus !). Se fondant sur des centaines de documents internes et confidentiels, cet ouvrage révèle son fondateur, décrit le déroulement de ses réunions et dîners et raconte ce qui s’y trame, s’y noue et s’y décide, de la chute des ministères aux alliances entre banquiers ou capitaines d’industrie… pour mieux comprendre le sens de telle ou telle nomination, le rachat d’une entreprise par une autre, la montée en puissance d’hommes politiques recrutés très jeunes, le silence des médias sur certains sujets… Avec un colossal annuaire biographique sur la carrière de ses 2000 membres ou invités, du début des années 1970 aux années 2010. Un exemple marquant : Nicole Notat, patronne de la CFDT, dînait tous les mois avec les plus grands patrons du CAC 40 ! Même chose pour le responsable du secteur revendicatif de la CGT. Vous n’êtes pas au bout de vos surprises ! Ce livre est ce qui se fait de mieux aujourd’hui en matière d’information et de documentation politique. Vous pourrez y trouver des éclaircissements sur des événements passés ou actuels, éclaircissements auxquels le grand public n’aura jamais accès. 848 pages.
  • Broché: 735 pages
  • Editeur : Facta (1 février 2015)
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2950831850
  • ISBN-13: 978-2950831859
  • Dimensions du produit: 22 x 0,1 x 15 cm
  • http://www.lesiecle.info

kontrekulture-ratier-au-coeur-du-pouvoir-ed2015


Les guerriers d’Israël
Enquête sur les milices sionistes

les-guerriers-dIsrael-emmanuel-ratier[Télécharger PDF] « La première enquête au monde sur les milices juives, l’autodéfense juive et la violence sioniste, aussi bien en France que dans le monde ou en Israël.  Les étranges relations des ultra-sionistes avec les autorités nationales-socialistes.  Chronologie complète des violences en France (1976-1995).  Organigramme des groupes terroristes (Organisation Juive de Défense, Groupe d’Action Juive, etc.). Les « fous de Dieu » du judaïsme. Histoire du Bétar.  Les soutiens politiques dont ces groupes bénéficient.  Index sélectif. Le livre qui raconte la véritable histoire des adeptes de la « loi du talion » ».

Une petite équipe de chercheurs m’a proposé cet ouvrage mesuré sur un sujet totalement inédit, l’histoire de l’autodéfense sioniste. Malgré les pressions qui n’ont pas manqué, il m’a paru de mon devoir d’éditeur de le publier. Je crois que tous nos lecteurs seront du même avis. Ce livre est de bonne foi. Il a exclusivement un but informatif. Dans le cas où vous relèveriez des erreurs ou inexactitudes, n’hésitez pas à nous écrire afin de nous permettre de corriger une édition ultérieure.

Emmanuel Ratier

SOMMAIRE
Introduction: l’autodéfense juive
– Un facteur permanent
– Jabotinsky, le père du Bétar
– Les révisionnistes et le fascisme
– Sionisme révisionniste et national-socialisme
– Le pacte secret entre le groupe Stern et le IIIe Reich
– Les milices armées et groupes terroristes en Palestine
– La Ligue de Défense Juive
– Les relais de Meir Kahane en France
– La radicalisation de la communauté juive en France
– Chronologie de la violence sioniste : 1976-1994
– Les milices et les groupes armés clandestins
– Anatomie d’une manipulation: Jean-Yves Pellay et la F.A.N.E
– Défiguré au vitriol
La fête de Jeanne d’Arc 1988
– Une attaque très ordinaire
– L’attaque Saint-Loup : la police a-t-elle couvert l’action du groupe d’action juive
– L’extrême droite juive : le Bétar
– Le Hérout de France au service d’Israël
– Les associations (amies) et le Hérout de France
Index sélectif

  • Broché: 411 pages
  • Editeur : Facta (1 mai 1995)
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2950831818
  • ISBN-13: 978-2950831811
  • Dimensions du produit: 22 x 2,7 x 15 cm


Mystères et secrets
du B’Naï B’Rith

encyclopedie-changements-de-noms-emmanuel-ratier[Télécharger PDF] Rien à la Bibliothèque nationale sur le B’naï B’rith, hormis une modeste brochure en hébreu, une autre en anglais, une en allemand de 1932, et une quatrième d’un antisémitisme outrancier. . . Pratiquement rien à la Bibliothèque du Congrès à Washington et rien non plus à la British Library de Londres. Pourtant, selon l’Encyclopaedia Judaica (1970), le B’naï B’rith (ou Fils de l’Alliance) constitue  » la plus ancienne et la plus nombreuse organisation juive d’entraide, organisée en loges et en chapitres dans 45 pays. Le nombre total de membres est d’environ 500 000 (hommes, femmes et jeunes). li y a 1 700 loges masculines, 25 % se trouvent en dehors de l’Amérique du Nord, avec un nombre de 210 000 hommes, et un budget américain d’environ 13 millions de dollars. Ses programmes couvrent la totalité des centres d’intérêt juif et incluent plusieurs programmes dans l’intérêt plus large de la communauté. » Étrange tout de même, dans ce cas, qu’une telle association, fondée aux Etats-Unis en 1843 et en France en 1932, n’ait pratiquement jamais rien publié sur elle à l’étranger ou en France. …

 

La première enquête au monde sur la plus ancienne (fondée en 1843) et la plus nombreuse (650 000 membres) organisation juive mondiale. Ses dirigeants, ses personnalités (comme Sigmund Freud ou Albert Einstein), ses liens avec d’autres associations, ses réussites politiques et diplomatiques (par exemple, la reconnaissance par les Etats-Unis, de l’Etat d’Israël), son influence au Vatican, etc. L’influence de la Maçonnerie juive est examinée en France et dans le monde. Organigramme complet des loges françaises, la vérité sur le « serment des B’naï B’rith » qui a exclu le Front national du jeu politique, ses soutiens politiques et financiers, la liste de ses invités, etc. Index de plus de 2 000 noms. Ce livre, parfaitement documenté, n’a jamais fait l’objet d’aucun procès malgré ses révélations explosives.

  • Broché: 416 pages
  • Editeur : Facta (1993)
  • Langue : Français
  • ASIN: B007Q2BRYS
  • Dimensions du produit: 25 x 18 x 3 cm
  • Un autre extrait : Un discours du Frère Freud :
« Vénérable Grand Président, distingués Présidents, chers Frères, Merci pour les honneurs dont vous m’avez gratifié aujourd’hui ! Vous savez pourquoi je ne puis répondre de vive voix. Vous avez entendu fun de mes amis et disciples parler de mes travaux scientifiques, mais le jugement sur ces choses est difficile et peut-être encore longtemps non formulable avec une sûreté complète. Permettez-moi d’ajouter au discours de l’autre Frère, qui est aussi mon ami et mon médecin attentionné (Dr Hitschmann). J’aimerais vous communiquer brièvement comment je suis devenu un Frère du Ben B’rith et ce que j’ai cherché chez vous. Cela s’est produit dans les années après 1895, où deux forts sentiments se combinèrent en moi pour aboutir au même effet. D’une part, j’avais acquis les premiers aperçus dans les profondeurs de la vie sensuelle de l’homme et avais vu de nombreux éléments qui pouvaient être désenchanteurs, qui pouvaient même en effrayer plus d’un à la première approche. D’autre part, la publication de mes déplaisantes recherches eut pour résultat que je perdis la plus grande partie de mes relations personnelles du moment ; je me sentis comme banni, évité par tous. Dans cette solitude s’éveilla en moi le désir de fréquenter un cercle d’hommes choisis et d’intelligence supérieure, qui puissent m’accueillir amicalement, en dépit de mes témérités. Votre association me fut indiquée comme le lieu où de tels hommes se trouvaient.


Encyclopédie des changements de noms

 

encyclopedie-changements-de-noms-emmanuel-ratier17 000 changements de noms de 1963 à 1982. Fruit de plusieurs milliers d’heures de recherches, de classement, de saisie en ordinateur et de multiples vérifications, voici la suite, mille fois réclamée, des deux tomes du Dictionnaire des changements de noms (1803-1962) de l’archiviste Jérôme (alias Henry Coston). Ils étaient alors moins de 20 000 à avoir changé légalement de nom au Journal officiel en cent soixante ans. Depuis lors, en à peine trente cinq ans, ils ont été plus de 35 000 à transformer leur nom ! Il en a été ainsi des chanteurs Guy Béart (ex-Behar) et Gilbert Bécaud (ex-Silly), de la journaliste Françoise Giroud (Gourdji), des banquiers Clive-Worms (ex-Clive), du directeur de la DST Roger Wybot (ex-Warin), de l’éditeur Jean-Pierre Ramsay (ex-Levi), du cinéaste Jean Image (ex-Hajdu), du maire du XVe arrondissement de Paris René Galy-Dejean (ex-Galy), du sénateur socialiste Claude Estier (ex-Ezratty), du député communiste Jacques Denis (ex-Spiewak), du président de la LICRA Jean Pierre-Bloch (ex-Bloch), du cinéaste René Clair (ex-Chomette), et de bien d’autres personnalités. Il y a aussi tous les autres, qu’ils aient voulu franciser leur nom, se doter d’une fausse particule nobiliaire ou éviter le ridicule (les Cocu et autres Courtecuisse). Le plus légalement du monde, ils vous ont peut-être emprunté votre nom sans vous l’avoir demandé. Vous le saurez enfin, car voici inventorié pour la première fois l’intégralité des changements de noms de 1963 à 1982. Soit près de 17 000 noms. Chacun d’entre eux est accompagné des divers prénoms, de la date, du lieu et du pays de naissance, ainsi que des mentions marginales (le second tome, couvrant la période depuis 1983 paraîtra en 1998).
  • Broché: 320 pages
  • Editeur : Faits et documents (1 janvier 1995)
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2909769038
  • ISBN-13: 978-2909769035
  • Dimensions du produit: 21,8 x 1,7 x 15 cm

kontrekulture-ratier-encyclopedie-changements-de-noms


Les chrétiens de gauche

 

les-chretiens-de-gauche-emmanuel-ratierLe 11 mars 1998, l’épiscopat publiait ce communiqué : « La revue Golias se présente comme exerçant une fonction de progrès et de réflexion critique au sein de l’Eglise de France [.] L’état d’esprit comme les procédés employés par cet organe de presse, notamment ses fréquentes attaques contre les activités et les responsables de l’Eglise conduisent au jugement des instances de la Conférence des évêques de France, à se demander en quel sens cette revue peut prétendre au titre de catholique. » Plus que jamais, ce n’est pas de l’extérieur, mais de l’intérieur même des paroisses et des cénacles laïcs, que sont critiqués les travaux de l’ Eglise de France et attaquées les directives du Vatican. Depuis l’affaire des prêtres ouvriers et l’aventure de Témoignage chrétien, la gauche chrétienne s’est très largement renouvelée. Non contente d’être largement à l’origine de la désaffection de la pratique religieuse et de la chute des vocations, elle ose se prétendre désormais, à l’instar du magazine Golias, « catholique, tendre et grinçante ». Organisée en de multiples associations et collectifs méconnus mais influents, comme Nous sommes l’Eglise ou Droits et libertés dans l’Eglise, elle s’appuie sur des personnalités médiatiques, comme Mgr Jacques Gaillot, l’ex-évêque d’Evreux. Elle dispose également de nombreux relais dans les médias, toujours trop heureux d’attaquer la France des terroirs et des clochers. S’appuyant sur une très importante documentation, voici l’ouvrage qui dévoile les arcanes de ce réseau, relié aux loges maçonniques, aux anticléricaux du Réseau Voltaire, à l’extrême gauche trotskyste, et même à certains évêques. Les Chrétiens de gauche comprend plusieurs centaines de biographies de ces personnalités, de ces associations et de ces journaux. Les Chrétiens de gauche comporte enfin un index détaillé de plus de 1500 noms faisant de ce livre un véritable ouvrage de documentation.
  • Broché, 300 pages
  • Editeur : Faits et documents (1 janvier 1998)
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2909769070
  • ISBN-13: 978-2909769073

Ras l’front
Anatomie d’un mouvement antifasciste

ras-l-front-emmanuel-ratierL’origine de Ras l’front : le manifeste des 250 (liste détaillée) – L’influence majeure de la Ligue communiste révolutionnaire – Des militants multicartes et interchangeables Obsession antipolicière – Axes de développement : les médias, Alexis Carrel, la justice, etc. – Manipuler la culture – Pétition des cinéastes – Noyauter les élus – Investir le monde syndical – Solidaires, Unitaires, Démocratiques – Tous Ensemble – La nébuleuse sociale – Des menées idéologiques sur fond social – Agir contre le chômage ! – Droit Au Logement (D.A.L.) – Poil à gratter – La nébuleuse féministe – Les principaux dirigeants de Ras l’front : Rémi Barroux, Maurice Rajsfus, Alain Bihr, Jacques Breitenstein, René Monzat, etc. – Perrault Gilles – Momo, le passe-murailles – Jean-Yves Camus, le lien avec le B’naï B’rith – Didier Daeninckx, l’homme qui monte – La crise de Ras l’front – Organigramme détaillé – Provinces – Paris – Ile-de-France – Index de 2 500 noms.
  • Broché: 174 pages
  • Editeur : Facta (juin 1998)
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2950831842
  • ISBN-13: 978-2950831842


Le vrai visage de Manuel Valls

 

le-vrai-visage-de-manuel-valls-emmanuel-ratier[Télécharger PDF] En moins de trois ans, Manuel Valls est passé de l’anonymat (5,6 % lors de primaire socialiste de 2011) à Matignon. L’histoire de Manuel Valls est une espèce de bluff très largement reconstruit : Issu de la plus haute bourgeoisie catalane par son père et d’une famille suisse enrichie dans le trafic de l’or par sa mère, ce fils d’un célèbre peintre catalan nullement anti-franquiste a grandi dans un milieu huppé, dans une maison située en face de l’île Saint-Louis. Ce qui lui a permis de fréquenter le gratin des beaux-arts mais aussi de la politique. Dès ses 18 ans, alors qu’il n’était même pas encore naturalisé français, il a passé un accord secret avec deux camarades au très brillant avenir : Stéphane Fouks, aujourd’hui pape des communicants socialistes et responsable du CRIF, et Alain Bauer, ancien Grand Maître du Grand Orient de France. Son ascension doit beaucoup à ces deux hommes avec lesquels il est demeuré étroitement lié. Le nouveau Premier ministre est aussi l’incarnation même du nouveau Parti socialiste tel que défini par son think tank Terra Nova : un pur apparatchik rompu aux jeux d’appareil, à la fois « boboïsé », social-démocrate modéré en apparence mais surtout haineux vis-à-vis de ses adversaires politiques, prêt à toutes les compromissions avec les milieux sarközystes recentrés, libéral rallié au mondialisme, à l’européisme, au métissage et au multiculturalisme. Ce que d’aucuns pourraient appeler l’« after-socialisme » ou socialisme « à l’eau de rose ». Il est bien évidemment membre du club d’influence Le Siècle, mais aussi du groupe mondialiste de Bilderberg. Semblable aux néo-cons américains, en général venus de l’extrême gauche, il est également un soutien fanatique d’Israël, pays avec lequel il s’est déclaré « éternellement lié ». C’est cet individu qui se voit évidemment trôner en 2017 ou 2024 à la présidence de la République.
  • Broché: 117 pages
  • Editeur : Facta; Édition : éditions FACTA (1 avril 2014)
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2950831877
  • ISBN-13: 978-2950831873
  • Dimensions du produit: 21 x 0,9 x 15 cm
  • www.vraivisagemanuelvalls.com


Vidéos à (re)voir :

Emmanuel Ratier dévoile ses archives secrètes

« Auteur du best-seller « Le vrai visage de Manuel Valls », Emmanuel Ratier a mis 40 ans à constituer ses archives ultra-documentées. Pour la première fois, il dévoile une partie de ce fonds unique en France, qui lui permet d’écrire ses livres, sa magistrale « Encyclopédie de la politique française » et sa lettre confidentielle « Faits et documents ». Dessous de la vie politique, sociétés secrètes, scandales cachés, liaisons dangereuses… rien n’y manque. En bonus : un superbe cadeau final à ne surtout pas manquer ! »

Les entretiens d’E&R – Emmanuel Ratier
Le dernier journaliste d’investigation Français


La France va mal – Emmanuel Ratier explique tout

(Radio Courtoisie, septembre 2014)

Toute la vérité sur Manuel VALLS
(le vrai visage que les médias vous cachent)

Nous ne sommes pas Charlie, Emmanuel Ratier et Maurice Gendre
(Méridien Zéro 23 janvier 2015)

Conférence d’ Emmanuel Ratier
Vers un gouvernement d’union nationale

Médias-Presse-Infos- Emmanuel Ratier est intervenu samedi 5 juillet 2014 dans le cadre du colloque organisé à Paris par Civitas. L’auteur de la célèbre biographie de Manuel Valls revient sur le rôle des cercles du pouvoir qui le soutiennent et qui veulent mettre en place en France un gouvernement d’union nationale UMPS après 2017.

La librairie Facta d’Emmanuel Ratier attaquée

ERTV a interrogé Vincent, employé de la librairie Facta d’Emmanuel Ratier, suite à l’attaque perpétrée dans la nuit du 9 au 10 décembre 2013.

ertv-facta

Manif du 11 janvier: une répétition générale

Dans son deuxième point mensuel pour Médias-Presse-Info TV, Emmanuel Ratier analyse les aspects de politique intérieure de l’affaire dite « Charlie Hebdo ». Il se refuse à alimenter la théorie complotiste, et se contente d’y voir une gigantesque manipulation préparant « le peuple de gauche » à l’échéance d’avril 2017 où il faudra bien remobiliser contre le Front National arrivé au second tour de la présidentielle comme en 2002. Force est de constater que tous les politiques, sauf au FN, oublient les dangers pour se liguer uniquement contre « la bête immonde ».

Jean-Yves Le Gallou et Emmanuel Ratier
l’Oligarchie et la désinformation (26 juin 2015)

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le Dîner du Siècle
(ou presque) – Emmanuel Ratier

Emmanuel Ratier et Pierre Hillard

Les Lumières, le Nouvel Ordre Mondial et le déclin de l’Occident

Michel de Rostolan recevait le 23 juin 2014 Emmanuel Ratier, Pierre Hillard et André Pertuzio pour un débat consacré à l’égalitarisme des Lumières, à l’utopie du Nouvel Ordre Mondial et à leurs conséquences sur le déclin de l’Occident. Oligarchie, mondialisme, Manuel Valls, géopolitique, sionisme, Ukraine, EIIL, Irak, Syrie, marché transatlantique… un tour d’horizon très instructif et il faut bien le dire assez déprimant de l’actualité de la « mondialisation malheureuse » qui n’a en cette rentrée pas pris une ride…

Emmanuel Ratier rencontre les auditeurs du LTS


R.I.P.

ratier-hommage



(Re)découvrir d’autres auteurs et conférenciers :

Une réflexion sur “Emmanuel Ratier

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s