Les Dessous du Catharisme

Ou les Dessous du Catholicisme face au gnosticisme ésotérique concurrent.


Nous sommes tous un jour tombés sur les mystères des Cathares (ou si ce n’est pas le cas, ce message vous est destiné). L’histoire s’accorde sur le fait que les Catholiques ont désintégré les Cathares. Comme pour quelques autres sujets, nombre d’ouvrages ont été consacrés à la question. Qu’ils soient « pro » ou « anti ».


Encore récemment, deux catholiques bénévoles convaincues m’ont démarché, et par politesse (et une insatiable curiosité sociale) nous avons discuté cordialement. Après leur avoir évoqué le génocide amérindien, j’embrayais sur les Cathares. Leur réponse et ma propre connaissance (approximative) m’ont conduits à vouloir m’intéresser davantage à cette épineuse question. Et je découvre récemment cette… passionnante? émission de MetaTV dédiée à cet antagonisme mythologique de notre culture française -et catholique- avec un jeune auteur dynamique, cultivé, qui présente son ouvrage : « 
Les Cathares 700 ans plus tard – L’ésotérisme Cathare et son message pour aujourd’hui« 

  1. Rapides notions de ce qu’est le Catharisme
  2. L’émission de MetaTV (2h25)

L’Eglise cathare s’organise en 1176 en 4 puis 5 évêchés ou diocèses : Albi, Carcassonne, Toulouse, Agen et Fanjeaux ou le Val d’Aran. (Source)

Le catharisme (du grec καθαρός / katharós, « pur ») est un mouvement religieux médiéval qui s’inscrit dans le christianisme. Il s’agit d’un monothéisme dualiste qui se développe entre les Xe et XIVe siècles dans plusieurs régions d’Europe.

Le mouvement ne s’est jamais autodésigné ainsi, car ce terme, repris des écrits de saint Augustin par l’abbé Eckbert von Schönau (de) († 1184) pour désigner les « hérétiques », fut popularisé en français par l’occitanisme des années 1960 dressé contre le centralisme jacobin. Les guides religieux « cathares », en effet, se désignaient eux-mêmes comme « bons hommes », « bonnes dames » ou encore « bons chrétiens » et leurs ennemis contemporains les appelaient les « hérétiques albigeois » et « hérétiques accomplis » ou « hérétiques parfaits » (Source)

Le site de l’auteur : https://editionsdulaurier.com

Publicités

Une réflexion sur “Les Dessous du Catharisme

  1. L’épopée cathare, par Michel Deseille (conférence 2h11)

    « Le Catharisme, une hérésie qui a duré deux siècles La répression impitoyable de l’Eglise n’a pu avoir que des raisons secrètes dues à l’ésotérisme rattaché aux traditions gnostiques et manichéennes. »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s