Les Dessous DES terrorismes

terrorisme4Le terrorisme, tel qu’il nous est abondamment et exclusivement présenté dans les médias du pouvoir, se réduirait à des barbus qui se feraient exploser sans autre raison qu’une haine inexpliquée au nom de (leur lecture toute personnelle de) leur religion, l’Islam.

Même si cet énoncé peut se vérifier ça ou là (notamment en Afghanistan, du fait de la déstabilisation multi-décennale du pays, entre les deux empires qui s’y disputent la mainmise), LE terrorisme n’existe pas : il y en a plusieurs sortes.

  • Terrorisme d’état sous deux formes distinctes

  • Terrorisme domestique

  • Terrorisme et Moyen-Orient

  • Terrorismes & Libertés

Au vu de l’Histoire, on peut sans exagérer soutenir que les plus grands terroristes sont ceux qui tiennent le pouvoir politique et religieux. Le colonialisme, la haute finance des guerres mondiales et de ses révolutions rouges, les attentats sous faux-drapeaux, la multitude des complots hourdis, les assassinats ciblés (…) sont en effet à mettre au crédit de ce prétendu « axe du bien«  promulgué par le dégénéré G .W. Bush, qui lutterait chevaleresquement contre un « axe du mal » sensiblement musulman. Nous pourrions démontrer -et nous le ferons ici- que la réalité est que le terrorisme sioniste de l’implantation khazare (et non « juive ») en Palestine est à l’origine du sentiment anti-occidental qui parcours le monde musulman, comme le reste du monde.

Le « terrorisme » moderne des médias n’est qu’une supercherie linguistique de plus au service des tyrans névrosés du nouvel ordre mondial. Car aujourd’hui, sous l’appellation de « terrorisme domestique » se retrouvent tous les opposants politique, tous l’arc dissident (qualifié « d’extrême » par ce pouvoir) qui ne colle plus avec la fausse démocratie républicaine véhiculée par l’éventail gauche-centre-droite, récemment encore qualifié d’ « UMPS » (que l’on peut aujourd’hui considérer élargit avec le front de gauche d’un côté, et le front national de l’autre, clairement alliés au système en place : l’un par sa servitude au cartel bancaire, l’autre au sionisme).


Terrorisme d’état

« Le terrorisme est l’emploi de la terreur à des fins politiques » wikilogo
terrorisme3Il y a plusieurs formes de terrorisme d’état : le terrorisme affiché et barbare, dont la plus récente illustration historique est le terrorisme sioniste lors des prémices du vol de la terre palestinienne (voir Les Dessous du sionisme et de la création d’israël), et il y a un terrorisme sous faux drapeau opéré par les grandes puissances de l’Otan, notamment, dont l’un des exemples historiques récents et documenté est la révélation du réseau Gladio, c’est à dire du terrorisme en Europe, généré, encouragé et sous la houlette des américains (Voir Les Dessous des attaques sous faux drapeaux).


Vérités sur le Terrorisme (
Corbett Report)
« Attentats sous faux pavillon »

L’Histoire fourmille d’exemples d’attentats organisés par des gouvernements et conçues pour apparaître comme provenant d’autres entités. Un type d’attentat communément appelé « attentat sous fausse bannière » ou « attentat sous faux pavillon » (false flag ATTACK en anglais)

corbet-report-terrorisme

Le juge italien anti mafia Imposimato
accuse le groupe Bilderberg de terrorisme

Le groupe international Bilderberg est impliqué dans les attentats tragiques des années 1970 et 1980 en Italie. C’est le président honoraire adjoint de la Cour de Cassation italienne, Ferdinando Imposimato, qui le révèle à l’occasion de la présentation à Naples de son nouveau livre « La république des tragédies impunies ». « Désormais, nous savons tout de la stratégie de la terreur qui fut mise en place par le réseau Gladio (« Stay behind », ou « rester derrière » en français), appuyé par les services secrets (ceux officiels) italiens », nous confirme Imposimato. « La stratégie servait à entraver l’émergence de gouvernements de gauche, et était orchestrée par la CIA ». (Source et suite de l’article)

 

GLADIO

Le réseau Gladio – Armée secrète d’Europe

Créés par les États-Unis pour barrer la route au communisme en Europe, des groupes clandestins en vinrent à soutenir des intérêts fort peu démocratiques. Enquête. L’organisation secrète « Stay behind », rebaptisée plus tard Gladio, le « glaive », a vu le jour en 1948 à l’initiative des États-Unis. Ses agents devaient être prêts à effectuer des missions d’espionnage et à commettre des actes de sabotage en cas d’offensive soviétique. Celle-ci n’ayant finalement pas lieu, ce sont les intérêts politiques des gouvernements de droite voire de groupes d’extrême droite que Gladio s’attache à défendre. Des contacts existent avec les différents services secrets nationaux, à l’abri de tout contrôle parlementaire. C’est le Shape (commandement militaire de l’Otan en Europe) qui assure la coordination. Ce documentaire se concentre sur les opérations du réseau Gladio dans l’Italie et l’Allemagne des années 1960 à 1980. Les attentats de la piazza Fontana à Milan en 1969, celui de la gare de Bologne en août 1980, puis celui de la Fête de la Bière à Munich, quelques semaines plus tard, furent attribués à des anarchistes ou à l’extrême gauche. On saura plus tard qu’ils étaient l’oeuvre de l’extrême droite. Il a fallu attendre le 3 août 1990 pour que le Premier ministre italien Giulio Andreotti révèle l’existence du Gladio et ses ramifications en Europe. À ce jour, il reste impossible d’avoir accès aux archives de l’Otan et des services secrets concernés pour en savoir plus sur les agissements du réseau…

(La vidéo fonctionne malgré l’apparence du lecteur)


Les Armées Secrètes de l’OTAN

de Daniele GANSER

 

62-63 Grand ecran.xp

Diffusé à la télévision française, (sur France5) le documentaire inspiré par ce livre d’une incroyable richesse documentaire…  Un ouvrage de référence sur le terrorisme sous faux pavillon.

[ Cette étude méticuleuse et soignée, incisive, révèle pour la première fois l’ampleur, la noirceur et les implications menaçantes des armées secrètes créées par l’OTAN. La lecture de ce livre important de Ganser s’avère une urgence, particulièrement dans la période que nous traversons. ]

– Noam CHOMSKY, intellectuel et professeur de linguistique au MIT

L’auteur : Daniele GANSER

Historien spécialisé dans l’histoire contemporaine et les relations internationales depuis 1945, Daniele GANSER enseigne à l’université de Bâle. Ses travaux actuels portent sur la prétendue « guerre contre la terreur » et le pic pétrolier. Invité à maintes reprises par le Parlement et la télévision nationale suisses pour partager son expertise en matière de politiques étrangère et de sécurité, Ganser voit ses livres, articles scientifiques, articles de journaux et interviews publiés dans différents pays.

HISTORIQUE

Ce livre raconte comment, après la seconde guerre mondiale, la CIA et le MI-6 britannique mirent en place des armées secrètes anti-communistes dans tous les pays d’Europe de l’Ouest, et par quels processus ces réseaux Stay-Behind de l’OTAN s’allièrent dans certains pays à des groupes terroristes d’extrême droite, avec des conséquences particulièrement tragiques.

L’existence de « Gladio », l’armée secrète italienne, fut révélée par le Premier ministre Giulio Andreotti en 1990 ; à la suite de quoi la presse parla du « secret politico-militaire le mieux gardé, … depuis la fin de la deuxième guerre mondiale » et nota que : « L’histoire semble tout droit sortie des pages d’un thriller politique ». Depuis, ces armées secrètes de l’OTAN, ont également été découvertes en France, en Belgique, au Luxembourg, en Suisse, en Espagne, au Portugal, en Allemagne, aux Pays-Bas, au Danemark, en Norvège, en Suède, en Finlande, en Autriche, en Grèce et en Turquie. Au niveau international, leurs actions étaient coordonnées par le Pentagone et l’OTAN et leur dernière réunion connue se déroula à Bruxelles en octobre 1990.

À l’heure de la menace de « l’hyperterrorisme », ce livre de référence revient sur les attentats de la gare de Bologne, de la Piazza Fontana, les attaques des tueurs fous du Brabant, l’enlèvement et l’assassinat d’Aldo Moro et demande s’il s’agit d’actes de terrorisme sous fausse bannière, fabriqués pour accroître la stratégie de la tension…

AVIS ET CRITIQUES

« Quand il s’agit de faire la lumière sur le réseau Gladio, l’autoroute de l’information se transforme soudain en véritable parcours du combattant. À notre époque où le terrorisme est une préoccupation mondiale, il est particulièrement dérangeant de découvrir que l’Europe de l’Ouest et les États-Unis se sont alliés pour créer des organisations qui se sont par la suite converties au terrorisme. En Amérique, de tels pays sont qualifiés de « sponsors du terrorisme » et sont la cible d’hostilité et de sanctions. Est-il possible que les USA eux-mêmes, la Grande-Bretagne, la France, l’Italie et d’autres méritent tous de figurer sur la liste des États finançant le terrorisme ? Avant d’en décider, il convient de connaître l’histoire de Gladio dans son intégralité. Avec cette enquête critique, Daniele Ganser a ouvert la voie. Il est important de lire ce livre pour découvrir les grandes lignes du réseau Gladio et entrevoir l’importance des interrogations qui restent sans réponse. »

– Professeur John PRADOS, auteur de très nombreux livres dont un seul est pour l’instant disponible en français Les Guerres secrètes de la CIA : La Démocratie clandestine ,
historien et analyste aux archives de la Sécurité nationale à Washington, DC.
« Fruit du travail de 4 années de recherches, ce livre courageux d’un brillant spécialiste suisse rompt enfin le silence qui a longtemps prévalu sur les armées secrètes de l’OTAN. »
– Professeur Georg KREIS, directeur de l’Institut des études européennes de Bâle.
« Avec l’intensification de la menace terroriste en Europe, les événements choquants relatés dans le livre remarquable de Ganser pourraient se répéter à notre époque. »
– Professeur Rohan GUNARATNA, de l’Institut des études stratégiques et de défense, (IDSS) à Singapour.
« Ganser ouvre un ensemble de questions inexplorées sur l’OTAN et la partie cachée de la guerre froide. »
– Professeur Andreas WENGER, directeur du Centre d’études sur la sécurité (CSS).
de l’École Polytechnique Fédérale (ETH) à Bâle.
« Une page jusqu’ici inconnue de l’histoire secrète de la guerre froide est maintenant révélée. »
– Nigel WEST, World Intelligence Review.
« Les découvertes du Dr Ganser posent des questions fondamentales sur la nature de la guerre froide et le rôle des services de renseignement dans les sociétés démocratiques. »
– Professeur Jussi HANHIMAKI, de l’Institut des études internationales (GIIS) de Genève.
« Dans cet ouvrage brillamment rédigé, Ganser présente les faits de manière nuancée et aisément compréhensible pour le profane. Ce que nous apprend ce livre, qui se lit comme un roman, va changer fondamentalement l’historiographie de l’époque de la guerre froide. »
– Henriette Hanke GÜTTINGER dans Horizons & Débats.
« Une enquête minutieuse et convaincante, (…) un travail de recherche très complet et impressionnant. (…) La description des activités (du Gladio) en Italie est particulièrement stupéfiante. (…) Un livre plaisant et documenté, qui informe le public amateur d’histoire contemporaine, de services secrets, d’OTAN, de lutte anticommuniste ou, de façon plus contemporaine, de terrorisme et de guerre subversive. En ces temps d’asymétrie et de « guerre contre la terreur », réfléchir à de tels précédents n’est pas inutile. »
– Olivier KEMPF, professeur à Sciences-Po Paris, (spécialiste de l’OTAN)
et rédacteur en chef adjoint de la revue Défense Nationale.

 

 

L’ORCHESTRE NOIR

[2:05:00] De Fabrizio Calvi et Frédéric Laurent, réalisation Jean-Michel Meurice (1997)

« Ce film tourné en 1997 représente une somme d’investigations sur vingt ans (entre 1974 et 1977, puis entre 1992 et 1996) sur les attentats qui eurent lieu en Italie à la fin des années 60, et plus particulièrement sur celui du 12 décembre 1969, Piazza Fontana, à Milan. C’est l’époque où, en Italie, un changement social paraît possible. Les manifestations sont quotidiennes, 1968 ne semble pas s’être arrêté. Cet attentat à Milan, qui fait de très nombreuses victimes, choque l’opinion publique. L’enquête de la police s’oriente presque immédiatement vers les anarchistes, selon les directives des services secrets italiens.

C’est l’histoire d’une machination incroyable qu’un scénariste de fiction n’aurait jamais pu imaginer, qui a été patiemment et méticuleusement reconstitué. En fait, des agents de la CIA, ceux-là mêmes qui recrutèrent Klaus Barbie en Amérique du Sud, ont créé en Italie un réseau occulte paramilitaire, Gladio, pour prévenir la montée du communisme et assurer la sécurité du monde « libre »… Ce réseau est constitué de hauts gradés militaires italiens formés à l’époque de Mussolini, de politiciens de droite, de membres des services secrets, de la loge P2, de l’OTAN, du groupe fasciste Ordine Nuovo ; ils collaborent avec des anciens officiers français de l’OAS et sont conseillés par les colonels grecs inspirés par le coup d’État de 1967.Un documentaire plus que salutaire qui démontre que ceux-là même qui dénonçaient l’insécurité et étaient chargés de la protection de la population commettaient des attentats et organisaient des massacres… »


Stay-behind / Gladio – Retour aux sources

 

terror-storm

Terror Storm – Alex Jones

Terror Storm montre des exemples d’attentats organisés en secret par les gouvernements contre leurs propres forces pour les attribuer à leur « ennemis » pour avoir un prétexte pour déclencher une guerre. (Voir aussi Les Dessous des attaques sous faux drapeau)

(VOSTFR, 41min)



Terrorisme

« domestique » ?

Nous sommes tous maintenant considérés comme des « terroristes » potentiels : toute personne contestant l’autorité ou la légitimité du pouvoir, que ce soit en France, en Allemagne, aux Etats-Unis ou ailleurs, est fiché comme ennemi intérieur; cela va des syndicalistes aux radicaux divers, bref, tous ceux qui ont compris que la tyrannie est déjà en place. Les oligarchies au pouvoir font voter des lois pour se prémunir face aux masses de plus en plus informées. Souvenons-nous de Sarkozy qui fait effacer de la constitution le crime de haute trahison.

bibliotheque-terrorisme-le-savoir-est-une-arme

De plus en plus d’informations arrivent sur la radicalisation totalitaire du système :

Résistance = Terrorisme

resistance egal terrorisme

Du bist ein terrorist
(« Tu es un terroriste » VostFr)

Comment l’Allemagne se donne le droit d’espionner tous les ordinateurs au nom de la guerre contre le terrorisme. Ceci est valable pour l’ensemble du monde occidental (au minimum), comme en France récemment ouvertement.

du-bist-ein-terrorist

Aux Etats-Unis, camps FEMA
et le « terrorisme domestique »

Terrorisme-domestique-large

=LES CAMPS F.E.M.A.=

Ou la concentration vue par une « démocratie »

(Documentaire d’Alex Jones et autres reportages vidéos sur ces camps)
http://activeast.free.fr/fema.htm

Camps de la FEMA opérationnels (carte de 2011) aux Etats-Unis.

Camps de la FEMA opérationnels (carte de 2011) aux Etats-Unis. On a pu recenser des offres d’emploi de gardien de camp depuis quelques années.

Mieux vaut ne pas être opposant politique aux USA: en effet, ils y ont inventé une nouvelle classification publique pour qualifier tous les opposants, ou ceux en désaccord avec le pouvoir: vous êtes maintenant considéré comme « terroriste domestique« . En vue d’un éminent crash économique, et pour assurer la continuité du gouvernement, ils projettent d’enfermer dans des camps concentrationnaires tous ceux qu’ils considèreront comme un danger (unilatéralement et sans autre forme de procès, comme le permettent leurs nouvelles lois liées à l' »état d’urgence »). L’histoire semble vouloir se répéter, puisque même les excuses du président en place vingt ans après avoir enfermé 150.000 Japonais, en 1944, dans des camps semblables, « pour la sécurité », n’a pas servi de leçon …

Sur le sujet, en plus des documentaires, quelques actualités #FEMA épinglées sur notre revue de presse :


Terrorisme
& Moyen-Orient/Afrique

A l’heure où sont écrites ces lignes, il n’est plus à prouver que :

1. Les occidentaux, France, Etats-Unis et israël en tête, tentent de détruire directement et indirectement la Syrie. En soutenant politiquement des égorgeurs, qualifiés par eux-même et leur presse de « rebelles démocrates », en finançant et entraînant ces groupes armés, ils montrent à qui veut bien le voir, que la notion de terroriste à combattre ou de rebelle à soutenir est à géométrie variable. (Voir notre revue de presse sur la Syrie). Quelques informations récentes :

terrorisme-opinion

« LES MÉDIAS CRÉENT L’OPINION PUBLIQUE » : « terroriste en Afghanistan », « rebelles syriens », « terroriste irakien », « combattant de la liberté en Libye »

2. Le seul « terrorisme arabe » est le wahhabisme et le takfirisme, doctrines violentes qui ne représentent pas l’Islam, sauf dans la presse propagandiste sioniste) :
3. De leur côté, Al-Qaïda et Daesh (aussi appelé « Isis » en Anglais, ou « Etat Islamique », abrégé EI ou EIIL) sont plus des créations médiatiques que de réels groupes spontanés ; les preuves, aveux et autres documents l’ont prouvé :


Al-Qaïda
:


Daesh / EI
:

Charlie, USA, Daesh : les 7 médiamensonges

C’est dans un souci de rétablir le dialogue entre les « Charlie » et les « pas Charlie » que Michel Collon met en lumière les relations entre les Etats-Unis et le terrorisme.


Le front Al-Nosra (émanation al-qaïdienne en Syrie) :


Boko-Aram
(terrorisme en Afrique équatoriale francophone financé par l’occident) :


Kemi Seba: La face cachée de l’Affaire Boko Haram
(Africom Brezynski, Plan Yinon)

terrorismes-conflits-modernes-krampon


LE POUVOIR DES CAUCHEMARS
(Al-Qaïda / 11 Septembre)

« Le Pouvoir des Cauchemars » (The Power of Nightmares) est un documentaire produit par la BBC qui s’applique à démontrer qu’Al-Qaida n’existe pas et que l’idée d’une menace terroriste globale est un pur fantasme. Un documentaire édifiant qui explique comment et pourquoi ce fantasme fut créé, qui en bénéficie, et pourquoi il résiste si bien à l’épreuve du temps.Réalisé par Adam Curtis, qui est reconnu comme étant le meilleur documentariste en Grande Bretagne, « Le Pouvoir des Cauchemars » a reçu plusieurs prix et fut présenté « hors compétition » au festival de Cannes 2005.
Dans sa version intégrale, « Le Pouvoir des Cauchemars » dure près de 3 heures et remonte aux origines de l’islamisme et du néo-conservatisme. Il fut initialement diffusé sur BBC2 en octobre 2004, découpé en une série de 3 épisodes. Nous vous proposons ici un montage de ce documentaire, d’une durée de 32 minutes.
A propos du réalisateur : Adam Curtis a reçu le prix de la persistance du regard du Golden Gate au San Francisco International Film Festival (2005), et le Alan Clarke Award (2006). Il enseigna les sciences politiques à l’université d’Oxford avant de se lancer dans une carrière à la télévision.

le-pouvoir-des-cauchemards

terrorisme24. Dans tous les cas, si « terrorisme islamiste » il y a, c’est une réponse normale, inévitable, de la part des musulmans qui sont sans cesse la cible des occidentaux : cibles humaines dans les guerres diverses (Afghanistan, Irak, …), des cibles économiques, (…).

Les occidentaux récoltent ce qu’ils ont semé. C’est aussi, comme pour de nombreux observateurs, l’avis de Clare Daly, députée irlandaise :

Terrorisme islamique : l’Occident récolte ce qu’il a semé
(Clare Daly, députée irlandaise)

terrorisme-deputee-irlandaise

« Le terrorisme, c’est eux qui l’ont créé »

Dans une courte réponse à un intervenant, lors du colloque de géopolitique de l’Islam qui s’est tenu lundi 9 février 2015 à l’Assemblée Nationale, Abdallah Zekri, président de l’observatoire national pour la lutte contre l’islamophobie en Europe, renvoie la balle dans le camp des politiques.

Voir aussi :


Le Terrorisme sioniste

De Serge Thion

terrorisme-sionistePour créer et consolider un État juif en 1948, les sionistes ont expulsé 750 000 Palestiniens de chez eux et ne leur ont jamais permis, ni à eux ni à leurs descendants, d’y retourner. De plus, les forces israéliennes ont détruit plus de 400 villages palestiniens et ont perpétré près de 40 massacres. Le présent recueil revient en détail sur nombre d’épisodes du terrorisme israélien : assassinat du comte Folke Bernadotte (médiateur des Nations unies), dynamitage de l’hôtel King David, massacre de Kibya, attentats contre les Juifs irakiens pour les forcer à émigrer en Israël, attentats contre des bâtiments britanniques et américains en Égypte, provocations multiples et politique de représailles, etc.L’État d’Israël est également un État belliciste qui, dès sa création, a utilisé avec un froid cynisme sa puissance militaire pour dominer la région sous le prétexte d’un souci pour sa sécurité. Sa stratégie a été de diviser le Moyen-Orient en petits États en faisant se disloquer tous les États arabes existants. La guerre lancée contre l’Irak en mai 2003 et la campagne de bombardement menée contre le Liban en juillet 2006 ne sont que les dernières applications en date de cette politique.Avec des textes de Nasser H. Aruri, Ronald Bleier, Noam Chomsky, Naeim Giladi, Khalil Nakhleh, Livia Rokach, Israël Shahak, Arno Weinstein, Oded Yinon. (Source)

Terrorisme pour les nuls et aggiornamento de l’Islam

La nouvelle affaire très étrange de terrorisme islamiste de Sid Ahmed Ghlam nous pousse à l’analyser dans son contexte médiaticopolitique puisqu’elle tombe à point nommé en plein vote de la loi sur le renseignement de Manu la Tremblotte qui restreint les libertés de tous, mais également pendant cette période très curieuse que Félix Marquardt a choisie pour nous lancer son mouvement d’aggiornamento de l’islam avec une équipe de bras cassés assez remarquable. Cette vidéo est là justement pour rappeler aux naïfs et autres ignorants, la réalité de ces supercheries en cascades.


 

 

Les Dessous du terrorisme

de Gerhard WISNEWSKI

 

62-63 Grand ecran.xp« Ce livre traite aussi longuement des parallèles entre le terrorisme de la RAF (Rote Armee Fraktion / Fraction Armée Rouge) dans l’Allemagne de l’Ouest des années 1970 et le terrorisme «islamiste» actuel… Fascinant !

L’auteur : Gerhard WISNEWSKI

Le journaliste allemand Gerhard WISNEWSKI a travaillé pour de grands quotidiens, avant de devenir écrivain et documentariste pour les chaînes de télévision allemandes, autrichiennes et suisses… Cet ouvrage du spécialiste du terrorisme en Allemagne et auteur de plusieurs best-sellers, est son premier livre traduit en français.

EXHAUSTIF

Avec Les Dessous du terrorismeQui dirige le monde par la peur ?, Wisnewski jette un regard critique nouveau sur les coulisses de ce que politiciens et médias vendent quotidiennement aux simples citoyens dans le monde entier, comme la « guerre contre la terreur ».

Il expose ainsi son propos : « Ce livre défend la thèse que ce que nous apprenons tous les jours dans les nouvelles à propos du terrorisme n’est que l’enveloppe externe d’un coffre-fort qui recèle un trésor brûlant : les secrets de la terreur. Je prétends que cette enveloppe n’est rien d’autre que ce que qu’il faut faire savoir à la population, pour la pousser dans une direction politique déterminée. Mais il ne s’agit nullement de ce qu’elle doit savoir, et probablement pas non plus de ce qu’elle veut savoir. »

Depuis le 11 Septembre 2001, le monde est gouverné dans un climat constant de terreur et de crise : d’un côté, les terroristes, de l’autre, les appareils de sécurité qui les combattent vaillamment et ne parviennent pourtant pas à leur faire obstacle. Cette image que les médias et les politiques nous mettent constamment en tête est-elle vraiment juste ?

Wisnewski pose des questions percutantes : à qui profite le terrorisme ? À quoi sert-il ? D’où vient cette propagation soudaine et mondiale ? Est-ce vraiment un hasard qu’après la fin du conflit Est-Ouest et la suppression de l’ennemi ancien, un nouvel ennemi ait immédiatement surgi ?

Méfiant, Wisnewski analyse avec un flair d’enquêteur les événements de ces dernières années. Et nous livre son effrayante constatation : la propagation de l’angoisse et de la terreur sert à établir un régime d’une tout autre nature : l’abolition de la démocratie et de la liberté, l’imposition de structures autoritaires, l’établissement de la domination de quelques-uns.

Qui sont les véritables instigateurs du terrorisme ?

[Wisnewski esquisse un scénario d’un réalisme oppressant, dans lequel les terroristes ne sont que des hommes de main dans un projet beaucoup plus vaste. … Sous le vent des attentats terroristes et des guerres, nos démocraties se voient peu à peu détruites et remplacées par des structures de plus en plus autoritaires.]

Celler Szene, février 2007

Deux textes intéressants de l’auteur, trop peu connu en France, extraits de son best-seller précédent (encore inédit en France): Mythos 9/11 (Le Mythe du 11/9)

Achat & source


 


Les fantômes d’Afghanistan

« Les fantômes d’Afghanistan » est un documentaire qui traite du ressenti des soldats français sur la guerre menée en Afghanistan à la suite des attentats du 11 septembre 2001. L’Agence Info Libre est allée à la rencontre des oubliés du conflit afghan : stress post-traumatique, difficulté du retour, sort des civils. L’occasion également de revenir sur les motivations profondes de ce conflit derrière le discours officiel du « combat contre les talibans.»


Terrorisme & Libertés


A retenir :

Dès que tu milites activement contre l’État, le système, tu ES un terroriste
Il y a des actions directes moins acceptables que d’autres (meurtre), cela reste au jugement de chacun … Souvenons-nous de Madeleine Albright qui LÉGITIME LA MORT DE 500.000 ENFANTS dans cette vidéo, et comprenons que la notion de « terrorisme » est plus complexe que ce que le lavage de cerveau des médias dominants/dominés nous aura fourré dans le crâne.


Les vrais terroristes sont aux commandes

Tout ce que nous ferons pour changer les choses n’est que légitime défense



Liens

Advertisements

5 réflexions sur “Les Dessous DES terrorismes

  1. Pingback: Mike German, ancien agent : le FBI fabrique de faux complots terroristes – Sans Ambiguïtés

  2. Pingback: Le Pentagone a payé un demi milliard pour de fausses vidéos djihadistes – Sans Ambiguïtés

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :