Les Dessous de la guerre en Ukraine

vignette-ukraine-amer-dessous-des-cartes
Nous sommes à la fin Mars 2015, le conflit est en cours, cependant, et à l’heure du tout-information et de la guerre médiatique, les enjeux sont clairs et les mensonges flagrants pour qui suit un minimum les actualités autours de l’Ukraine.

Résumé de la situation actuelle en Ukraine

Résumé de la situation actuelle en Ukraine

A l’heure où Washington fait outrageusement défiler ses colonnes blindées à travers l’Europe de l’est, en se permettant  d’attaquer Poutine dans les merdias parce que celui-ci (en légitime « réponse ») déplace ses propres troupes dans son pays, Obama à le toupet immense d’accuser la Russie d’être « une menace pour la sécurité du monde« , vis-à-vis de ces mouvements de troupes à domicile. Plus skyzo tu meures … Extrême « choutzpah » diraient certains.

Soros admet sa responsabilité dans le coup d’état et le massacre ukrainien

(Source: Agence Info Libre, traduit de Infowars, Mai 2014) George Soros admet avoir joué un rôle dans le coup d’état en Ukraine. A la question « Avez-vous joué un rôle dans le coup d’état en Ukraine ? », George Soros a répondu:

« Eh bien, j’ai mis en place une fondation en Ukraine avant que ce pays devienne indépendant de la Russie. Et la fondation a fonctionné depuis et a joué un rôle important dans les événements récents« 

Géopolitique du conflit ukrainien : le dessous des cartes

brezinsky-ukraine« Face aux images incroyables qui nous parviennent non seulement de Kiev, mais aussi de beaucoup d’autres villes en Ukraine (…), on pourrait penser qu’il s’agit d’un chaos total et absolu et que personne ne contrôle la situation. Mais c’est là une impression très inexacte et je pense que le moment est venu de considérer de près les acteurs de ce conflit et ce qu’ils veulent vraiment. Alors seulement serons-nous en mesure de comprendre ce qui se passe, qui tire les ficelles derrière le rideau et comment la situation peut évoluer. Penchons-nous donc sur les différents acteurs de ce conflit, l’un après l’autre. » (Lire l’article)


vignette-ukraine-amer-dessous-des-cartesMaïdan

MAIDAN-AVANT-APRES

Après la révolution colorée ratée de 2004 fomentée par la CIA / Soros, la nouvelle tentative « réussie » cette fois s’est déroulée à Kiev, à Maïdan. Il suffit de voir les vautours tourner autours, tel BHL félicitant les néonazis ukrainiens, pour comprendre que nous avons affaire à une ingérence occidentale orchestrée, au profits multilatéraux. De qui ?


Qui est responsable du carnage de Maïdan ?

maidan-les-crises

putsh-neonazi-ukraineLa grande ambiguïté de l’affaire, c’est le double discours des gouvernements occidentaux, et de certains hystériques comme BHL, qui soutiennent de nets néonazis en Ukraine, tout en calomniant les mouvements nationalistes, particulièrement le FN en France …

L’éternel « 2poids2mesures » si cher aux détraqués mondialistes, sionistes, talmudistes et autres filsdeputistes :bhl-nazi_Ukraine

KOMRAD 106 : Clair, net, précis
UKRAINE BHListe, Poutine, humanisme et autres fables ridicules


Snipers de Kiev :
ce que révèle la divulgation
de la conversation téléphonique de Catherine Asthon

« C’est une véritable bombe médiatique qu’a diffusée la chaîne de télévision Russia Today le 5 mars dernier. (…) « touts les gens tués par les snipers, les forces de police mais aussi les manifestants, l’ont été par les mêmes snipers », « il y a de plus en plus le sentiment que les snipers n’ont pas été commandités par Ianoukovitch, mais par quelqu’un de la nouvelle coalition », « cette nouvelle coalition refuse d’ouvrir une enquête sur ce qui s’est vraiment passé »

« l’utilisation de snipers permet à la fois de rendre la contestation plus extrême, plus légitime et d’isoler le gouvernement sur la scène internationale. Ce cocktail explosif a déjà pu être observé en Iran en 2009 (8), en Egypte (9) et en Syrie lors des manifestations contre Bachar El-Assad. En Ukraine, cela a permis aux dirigeants du camp occidental d’écraser le gouvernement élu par le peuple et de mettre la main sur un pays tout en proférant de grandes et belles phrases sur la Démocratie, la Paix, la Liberté et les Droits de l’Homme » (…) (vidéo)


vignette-ukraine-amer-dessous-des-cartes

Ukraine & Médiamensonges

Ukraine et médiamensonges, comment ne pas se faire manipuler ?

Par Michel Colon – Suivi d’une playliste de vidéos sur la guerre en Ukraine

Michel Colon est le grand spécialiste de ce qu’il nomme les « médiamensonges ». Retrouvez-le dans le dossier Guerre et médiamensonges depuis 1960


Une chaîne de TV allemande accusée de mensonge sur l’Ukraine

mediamensongesDes téléspectateurs allemands ont porté plainte contre la chaîne ZDF pour déformation de la vérité sur les événements en Ukraine.

La chaîne de télévision allemande ZDF, diffusée également en Autiche et en Suisse, a fait l’objet de vives critiques de la part de téléspectateurs pour avoir montré une fausse photo censée prouver la présence d’armements lourds russes sur le territoire ukrainien, a annoncé le journal Deutsche Wirtschafts Nachrichten.

Selon l’organisation non gouvernementale Initiative pour une conférence publique permanente (ISP), la photo diffusée par ZDF le 12 février 2015 avait déjà été utilisée en 2008 dans des reportages consacrés au conflit armé en Géorgie. Ce constat a fourni à l’ISP l’occasion de porter plainte contre la chaîne allemande.

D’après Maren Müller, cofondatrice de cette ONG chargée de contrôler les médias audiovisuels, il ne faut pas prendre au sérieux la façon dont certains médias allemands présentent les événements dans le sud-est ukrainien.

« La couverture médiatique des événements en Ukraine a atteint un tel degré de fantaisie qu’elle ne doit plus être prise au sérieux », a constaté Mme Müller.

Elle a souligné que les médias allemands avaient déjà à plusieurs reprises déformé la vérité sur la situation en Ukraine. A titre d’exemple, la responsable de l’ISP a cité la déclaration du correspondant d’ARD Udo Lilischkis selon laquelle deux habitants civils de Krasnoarmeïsk avaient trouvé la mort dans un bombardement ordonné par les « nouveau dirigeants » du Donbass. Mme Müller a également souligné que la chaîne avait plus tard présenté ses excuses pour cette erreur commise en directe. (Source: fr.sputniknews.com)


Ukraine, mensonge des médias

  • Voir aussi : Ukraine – guerre de propagande médiatique: Kiev bénéficiant d’un soutien inconditionnel des médias occidentaux pour propager ses mensonges, il paraît nécessaire de d’accorder aussi un espace d’expression au Donbass.

 

Les médias ont fabriqué les attaques aux armes chimiques en Syrie comme en Ukraine

Media et propagande de guerre contre l’Ukraine : Le « J’accuse » québecois

« J’accuse tous les grands médias occidentaux et spécialement Radio-Canada d’opérer un lavage de cerveau des citoyens. J’accuse spécifiquement Anne-Marie Dussault de Radio-Canada et ses invités, Charles-Philippe David et Dominique Arel de tromper l’auditoire sur la réalité ukrainienne 
(Comme vous pouvez le voir ici). J’accuse aussi le régime Harper du Canada de tromper les contribuables canadiens et de manipuler la réalité afin de déclencher une guerre immonde avec la Russie. Il est déconcertant de voir tant de manipulation de la réalité sur le plateau de 24/60, une émission dite d’information ! » (…)

J’ACCUSE Libération : mensonges et inversion accusatoire sur l’hécatombe civile au Donbass et appel à la guerre

« Nous sommes presque étonnés que cela ne soit pas arrivé plus tôt mais le mot est lancé par Libération, officine bien connue de propagande nauséeuse. Sous le titre « Faut-il armer l’Ukraine, devant la domination des séparatistes prorusses et l’ampleur des pertes civiles, l’idée de soutenir militairement Kiev commence à agiter les Occidentaux » Libération appelle à la guerre. Cet appel est plus qu’un camouflet à la vérité, il s’agit plus que d’un mensonge, il s’agit plus que d’attiser les braises de la guerre, il s’agit d’une ignominie. » (…)

Kiev avoue: il n’y a pas de troupes russes dans le Donbass

« Un grand groupe de troupes ukrainiennes est encerclé entre les républiques populaires de Donetsk et de Lougansk par les forces des milices populaires du Donbass. Le chef d’Etat-major général d’Ukraine a avoué qu’il n’y avait pas d’unités de l’armée russe dans l’Est du pays. Or, les politiciens occidentaux préfèrent ne pas prêter attention à cet aveu. Huit mille soldats ukrainiens sont encerclés par les milices populaires du Donbass. Les combats acharnés se déroulent ces derniers jours à Debaltsevo, entre Lougansk et Donetsk. » (…)

[Manipulations par nos médias] Flash Ukraine : la chute d’une statue de Lénine à Kharkiv (et l’ignominie…)

« Un rapide flash sur une actualité en cours avec, comme à notre habitude, la présentation des faits par notre presse, et la présentation de ces mêmes faits sous d’autres angles, avec un peu plus de recul et de recherches.

Tout d’abord de quoi parlons-nous : Une statue de Lénine a été mise à terre par un groupe, àKharkiv. Nous sommes là dans la grande tradition des révolutions à la sauce occidentale : déboulonner les repères culturels. Méthode d’ailleurs conseillée par la CIA, par exemple dans son livre : CIA PSYCHOLOGICAL OPERATIONS IN GUERRILLA WARFARE, et qui a été appliquée à toutes les révolutions pro-occidentales de ces dernières 20 années. Rappelez-vous en 2003, la révolution en Irak où une statue de Saddham Hussein, sous les caméras occidentales, avait été démontée, une belle opération de propagande. Revenons à l’actualité ukrainienne : » (…)

Traitement par les médias occidentaux de la crise en Ukraine

traitement-medias-occidentaux-ukraineEt encore :

Le Dr Udo Ulfkotte, journaliste allemand,
abdique et balance la presse occidentale


vignette-ukraine-amer-dessous-des-cartesNota Bene

Volatilisé !
L’Ukraine avoue qu’elle n’a quasi plus d’or dans ses coffres

En mars dernier, nous relayions la rumeur selon laquelle l’or ukrainien aurait été envoyé illico presto par avion aux États-Unis peu de temps après le coup d’état contre Victor Yanukovitch. Aujourd’hui, nous apprenons que cette énième théorie du complot est en passe de devenir (une fois de plus) un complot avéré… de l’aveu même du président de la banque centrale d’Ukraine !

obama-or-pillageA l’époque, une source avait rapporté qu’un étrange convoi, dont les véhicules étaient dépourvus de plaques d’immatriculation, avait fait irruption à 2 heures du matin à l’aéroport de Boryspil. Des hommes en noir, genre Robocop, dont certains étaient armés de mitraillettes, ont chargé 40 boîtes lourdes dans un avion.

Après quoi quelques hommes mystérieux sont arrivés sur les lieux et sont montés à bord. L’opération a été réalisée rapidement. Après avoir déchargé leur cargaison, les véhicules dépourvus de plaques ont quitté les lieux, et l’avion a décollé en urgence.

Les officiels de l’aéroport qui ont assisté au manège ont prévenu les autorités de l’aéroport, qui lui ont fortement conseillé de « ne pas fourrer leur nez dans ce qui ne les regarde pas. »

Et maintenant, voilà t’y pas que le président de la banque centrale d’Ukraine déclare, durant une interview accordée à Ukraine TV, que « dans les coffres de la banque centrale, il n’y a quasi plus d’or. Il reste quelque lingot, mais à peine 1 % de ses réserves. »

Rien ne prouve que l’or a pris la direction des États-Unis. Par contre, il est acquis, que sous le « nouveau régime démocratique pro-occidental », l’or a disparu, alors que les réserves en métal jaune sous l’ère Yanukovitch n’avaient fait qu’augmenter. (Source)


Souvenons-nous des fameuses « armes de destruction massive » retrouvées en Irak :

L’or d’Ukraine :

Mercenaires américains en Ukraine :

Etats-Unis à la conquête de l’Est
Documentaire SUR Les dessous des révolutions colorées – CIA

Le documentaire se focalise sur les mouvements de jeunes qui ont renversé des gouvernements dans des pays comme la Géorgie, l’Ukraine, la Serbie, le Kirghizstan et autres anciens pays socialistes de l’Europe de l’Est, il montre comment, dans les endroits où les partis politiques étaient discrédités, des mouvements estudiantins financés par des organisations américaines comme la NED, l’USAID, le Fonds National pour la Démocratie, l’Institut Républicain International, l’Institut Démocrate International, Freedom House, etc., ont reçu l’aide qui a permis de renverser leurs gouvernements.

revolutions-colorees-cia-ukraine


Affrontement entre Rothschild et Poutine en Ukraine

L’Ukraine est de nouveau à feu et à sang. Ce pays est trop important géo-stratégiquement et économiquement pour être laissé dans le giron de la Russie. L’Ukraine qui est encore un pays fermé doit s’ouvrir complétement aux prédateurs investisseurs du monde entier qui n’attendent plus que cela pour se jeter sur les richesses du pays. mais cet affrontement va bien au-delà de ce que les médias nous montrent bien évidemment puisqu’en fait il s’agit d’un affrontement de pouvoir entre les juifs modernistes de Rothschild et les juifs traditionalistes au côté de Poutine.
Les ukrainiens manipulés comme tous les peuples…
L’orthodoxie Loubavitch autour de Poutine
Ce monde pourrait paraître bien compliqué si l’on ne regarde que son avant-scène où les intrigues les plus complexes se jouent devant nous dans le seul but de nous égarer sur le chemin de la vérité.  En fait il faut fouiller dans les loges, littéralement, pour comprendre qui détient le pouvoir et quel objectif il poursuit.  Or à chaque fois qu’il y a un conflit dans le monde on retrouve l’acteur majeur qu’est l’empire Rothschild. Celui-ci s’attaquant aux bastions traditionalistes religieux, économiques, nationalistes et autres qui empêchent sa puissance financière de prospérer. Lorsque l’on a comme ambition de devenir le maître du monde on ne peut voir des pans entiers de minerais, de richesses vous échapper. C’est pourquoi l’empire Rothschild n’a de cesse de s’étendre vers l’est après avoir conquis l’ouest.
Mais là il se heurte à son plus puissant ennemi: le judaïsme orthodoxe. Ou peut-être devrais-je dire son plus sérieux concurrent dans la course au pouvoir suprême. L’empire Rothschild verrait bien un des siens dans la peau du messie alors que le judaïsme l’attend encore. C’est une lutte constante entre « modernisme » qui est la propriété idéologique de l’empire Rothschild et le « traditionalisme » culturel et cultuel. Même en Israël où l’histoire du sionisme s’écrit contre le pouvoir religieux du judaïsme et permet d’expliquer pourquoi les juifs orthodoxes sont anti-sionistes.
Mais que cela ne nous trompe pas, les deux courants idéologiques prônent la valeur supérieure des juifs et la sacralisation de la terre d’Israël. C’est ainsi que parmi le courant juif orthodoxe c’est la secte Loubavitch qui a pris le leadership en prônant un strict respect de la loi judaïque tout en soutenant le sionisme. Cette secte milite pour la colonisation forcée et la défense militaire d’Israël. Ces hassidiques Loubavitch ont pris racine dans l’empire russe et sont proches aujourd’hui de Wladimir Poutine qui dit défendre la société « traditionnelle », donc contre la société « moderniste » des Rothschild.
poutine-kippaEn fait Poutine a épuré les oligarques fidèles aux valeurs « Rothschild » et garde autour de lui des oligarques fidèles aux valeurs du judaïsme originel. Des oligarques qui s’organisent des pèlerinages dans le désert israélien pour renouer avec leurs racines juives. C’est donc du habad-hassidique Loubavitch de Russie qu’ont essaimé les loubavitch partout en Europe avec pour objectif de rappeler aux juifs leur judaïsme et notamment que le peuple juif doit incarner les valeurs morales de l’humanité. Un commandement qu’ils ne suivent pas au pied de la lettre pour leur compte comme de bien entendu. Poutine se faisant expressément leur défenseur et rappelant sans cesse que le premier gouvernement soviétique était bien un gouvernement juif.

L’empire Rothschild d’occident
mayer_amschel_rothschild_monnaie_loiFace à ces juifs traditionalistes sionistes russes se trouve naturellement l’empire des juifs modernistes de Rothschild. Ces juifs qui veulent imposer leur propre système de valeurs aux peuples du monde et même à celui d’Israël comme on l’a vu dans la vidéo ci-dessus. Des valeurs empruntées visiblement aux royaumes bibliques de Sodome et Gomorrhe que nous constatons tous dans nos sociétés occidentales qui font partie intégrante de l’empire Rothschild. Des royaumes voués à disparaître dans le feu de Dieu. Rothschild joue-t-il le rôle de Satan en recréant les royaumes maudits de la genèse? Serait-ce cela gog contre magog?
Il est donc logique de voir qu’en Ukraine ce sont des oligarques juifs qui financent et instrumentalisent la poussée vers l’union européenne comme étant la panacée pour le peuple, alors qu’en fait ce sera une panacée bien évidente pour les oligarques qui pourront exploiter leur patrimoine industriel dans le grand marché européen voué à devenir transatlantique pour prendre les limites de l’empire Rothschild.
Notamment Victor Pinchuk qui emploie les mêmes techniques juives partout dans le monde c’est-à-dire s’enrichir puis acheter les médias du pays conquis pour prêcher sa bonne parole. Un oligarque qui sait aussi utiliser l’art dit « moderne » pour tenter de subvertir la société ukrainienne en la confrontant aux étrons, aux ordures, à la pédérastie, la sodomie…bref l’art moderne quoi. Et qui, bien évidemment, sait disséminer la shoah partout dans la société pour « farcir » les esprits. Victor Pinchuk un pion de chez Rothschild donc, comme l’est un Soros qui met ses ONG partout où l’on peut corrompre une société, ou un Mittal allié de l’empire dans la conquête des minerais de l’Europe de l’Est et d’orient.
Il est donc normal de trouver aussi en pointe dans la volonté de rapprocher l’Ukraine de l’UE des « leaders » comme Vitali Klitchko, le boxeur, dans EuroMaidan. Un Vitali Klitschko qui a fait allégeance à la « communauté » en participant à Hanouka et en allumant la menorah participant ainsi au côté de la communauté juive à l’illumination du monde…
L’Ukraine entre Rothschild et Poutine
George-Soros

Soros

L’Ukraine en tant que pays regorgeant de richesses agricoles et minières, et pays géostratégique d’importance capitale notamment pour la Russie de par sa complémentarité économique fait l’objet d’affrontement de plus en plus violent pour sa conquête. La révolution orange financée par Soros ayant échoué lamentablement, Poutine ayant même lancé un mandat d’arrêt contre Soros, Rothschild est donc passé à la vitesse supérieure en instaurant via la violence civile une révolution destinée à devenir un coup d’état pour renverser le pouvoir.

KhazarieEn s’appuyant sur cela sur les idiots utiles que sont dans cette histoire les nationalistes ukrainiens qui entendent défendre les intérêts du peuple ukrainien en se débarrassant d’un pouvoir trop inféodé à Moscou ainsi que du pouvoir juif, et qui au final se feront écrasés par ceux avec lesquels ils combattent, c’est-à-dire les étudiants juifs qui eux veulent que l’Ukraine fasse partie intégrante de l’UE et non pas qu’elle devienne indépendante!
Il faut rappeler que l’Ukraine a été dans le passé un morceau de l’empire juif Khazar dont sont issus les ashkénazes qui ont pris le judaïsme à leur compte, et est aussi un foyer très important de culte pour les juifs hassidiques à Ouman notamment. Il faut aussi rappeler que ce sont deux juifs ukrainiens qui sont à l’origine de la création du parlement juif européen. L’Ukraine est donc, à l’instar de la Russie, un foyer juif politique très important pour la communauté dans le monde.
La situation ukrainienne est suffisamment pourrie pour que l’on ait de la compassion pour ce peuple pris entre deux étaux et qui ne pourra s’en sortir soit en se scindant en deux ( comme le Soudan, la Tchécoslovaquie, la Yougoslavie, etc…stratégie de démembrement étatique pour mieux dominer), soit en se donnant corps et âmes à un camp mais prenant ainsi le risque que le camp déchu anime constamment le fruit de la discorde. Pour l’internationale marxiste, l’antithèse juive du mondialisme, le salut du peuple passe par une alliance toujours plus étroite avec les autres peuples d’Europe pour créer une Europe socialiste. Sans surprise. L’Ukraine est donc un pays pris entre les griffes des juifs mondialistes et des juifs hassidiques Loubavitch qui vont finir par s’unir pour le dépecer en s’appropriant ses richesses pour le plus grand bénéfice de l’internationale sioniste.
Note: Rappel de l’information comme quoi Israël est un pays construit par Rothschild (…). Et que les juifs traditionalistes sont traités comme le sont les chrétiens et les musulmans partout ailleurs, c’est-à-dire comme des pestiférés dans leur propre pays (cf.voir absolument la vidéo ci-dessus à cet égard), par les sionistes modernistes de Rothschild. Intéressant pour comprendre ce qui se joue à l’échelle du monde entre les messianiques et les laïcs…juifs! Évidemment aussi en Syrie aujourd’hui.
Article original disparu, initialement publié sur lecitoyenengage.fr trouvé sur StopMensonges

Lire aussi :

Général Ukrainien: « L’Ukraine est sous occupation sioniste »


Ukraine: L’accord d’une mi-temps

ukraine-accord-le-temps-dune-mitemps


Ukraine : les dessous de la guerre des oligarques

Xavier Moreau expose ici les dessous du conflit entre Porochenko, oligarque et président de l’Ukraine, et son adversaire, le très puissant oligarque Kolomoïsky. Derrière cette guerre oligarchique aux aspects féodaux se cachent de gros intérêts financiers et industriels qui impliquent les États-Unis et l’Union Européenne.


MH-17
vignette-ukraine-amer-dessous-des-cartes

Les dessous du crash du vol MH-17 en Ukraine

Olivier Berruyer sur le vol MH17 abattu en Ukraine

 
Connexe :
« Les néo-nazis font partie de nos forces armées et sont contrôlés par Kiev »


Les mensonges de Munich de Petro Poroshenko lui donnent un air ahuri

Est-ce que Porochenko ne sait pas que la loi russe retire les passeports aux militaires et ne les leur remet qu’à leur démission ou retraite ? (note et traduction de danielle Bleitrach). Bryan MacDonald est un journaliste irlandais spécialiste de la Russie – le média russe Russia Today en anglais reproduit son article.

Le Président ukrainien Petro Poroshenko tient des passeports russes pour prouver la présence de troupes russes en Ukraine, au cours de la 51ème conférence sur la sécurité à Munich à l’hôtel ‘Bayerischer Hof’ le 7 février 2015. (Reuters/Michael Dalder)

Le Président ukrainien Petro Poroshenko tient des passeports russes pour prouver la présence de troupes russes en Ukraine, au cours de la 51ème conférence sur la sécurité à Munich à l’hôtel ‘Bayerischer Hof’ le 7 février 2015. (Reuters/Michael Dalder)

Les Conseillers en communication du Président Poroshenko ont réussi à  transformer son discours en une sorte de performance artistique. Malheureusement pour le leader ukrainien, le niveau est plus celui de Laurel et Hardy que de Laurence Olivier.

Samedi, Porochenko s’est à nouveau prêté à une pantomime, cette fois à Munich. Brandissant des passeports russes, il a affirmé  qu’ils appartenaient à des soldats russes et qu’ils avaient été trouvés sur le sol ukrainien. Citant des « montagnes de mensonges (russes) et de propagande », le Président ukrainien accomplissant son numéro sur une scène allemande, eh bien, mentait tout simplement. .

Les soldats russes ne peuvent pas utiliser leur passeport lors d’un service actif – ils doivent les remettre aux.responsables militaires. Quiconque a jamais vécu en Russie le sait. En effet, les soldats par engagement contractuel sont contraints à les remettre tandis que,  comme les troupes, ils obtiennent de l’armée une ID militaire de remplacement. Sotchi grouille de militaires russes au repos – ils ne peuvent pas aller à l’étranger sans leurs documents de voyage.

Cependant, de nombreux civils russes qui sont des réservistes de l’armée (un peu comme la garde nationale) auront leurs passeports et les documents militaires ID. Théoriquement, des réservistes russes – qui ne sont pas employés par le Kremlin – pourraient servir comme volontaires en Ukraine… de la même manière que des mercenaires venus d’autres contrées telles que l’ Espagne, Pologne, Croatie , et le Canada ont été repérés en train d’intervenir dans la guerre civile ukrainienne.

Faits et mythes urbains

Un mythe largement répandu est que la grande muraille de Chine est l’unique construction humaine visible à l’œil nu depuis l’espace. C’est simplement une légende urbaine. En réalité, la grande muraille est assez difficile à repérer par dessus la stratosphère. Elle a été construite à partir de pierre prises à proximité et en grande partie se confond avec son environnement. Au lieu de cela, il est plus facile de discerner les autoroutes et les aéroports depuis l’espace.

Les Satellites espions peuvent être remarqués facilement dans l’espace ces jours-ci en raison de la multiplicité de mises en orbite.

Les États-Unis sont connus pour l’exploitation d’appareils de Kennan-classe qui sont censés présenter une résolution d’imagerie d’environ 6 pouces. Cela signifie qu’ils peuvent facilement voir une bicyclette enfantine stationnée dans une allée.

Il y a deux semaines, le Président ukrainien  Petro Poroshenko a déclaré au forum de Davos que la Russie disposait de 9 000 soldats dans son pays. Les Médias de partout dans le monde ont rapporté sa déclaration, sans réserves,  parmi lesquels la BBC, de Reuters et  Mashable. En effet, une recherche sur Google pour « 9 000 soldats russes en Ukraine » produit 402 000 résultats.

Manque de preuves

ukraine-russie-usa-europeLes États-Unis ont été prompts à amplifier les propos de Poroshenko et ceux de l’ambassadeur de Washington à l’ONU, Samantha Power, sur Twitter pour le président Poutine de la Russie qui en appellent à l‘OTAN en affirmant que le mouvement du « matériel militaire lourd » russe en Ukraine a récemment augmenté en volume.

Cependant, il y a là un problème majeur. Il n’y a aucune photo satellite montrant cette incursion supposée. Le gouvernement des États-Unis, l’OTAN et le Président Porochenko affirment que 9 000 soldats et beaucoup de gros équipements (y compris les tanks) ont passé de la Russie à l’Ukraine. Pourtant, ils ne peuvent pas produire une seule image à l’appui de leur thèse. Ils n’ont même pas besoin de capturer tous les 9 000 dans une photo, juste une dizaine de troupiers et peut-être un tank feraient l’affaire.

Des photos satellites détaillant les atrocités de Boko Haram au Nigeria ont été diffusées le mois dernier. Leur existence prouve que les Etats-Unis disposent de la technologie pour saisir un mouvement à grande échelle des hommes. Toutefois, ils ne peut pas produire une image similaire de la frontière russo-ukrainienne. Pourquoi ? Peut-être parce qu’il n’y a pas  9 000 soldats russes en Ukraine,  parce qu’il n’y aucun char ne traversent la frontière et parce que le président Porochenko ment ?

Deux poids deux mesures

Dans le même temps, nous savons que des soldats américains seront bientôt déployés en Ukraine parce qu’aux États-Unis c’est désormais admis. La Russie est sous sanction pour soutenir les rebelles séparatistes dans la guerre civile ukrainienne. Néanmoins, le Kremlin refuse que son armée s’immisce dans le conflit et Washington ne peut produire une seule photo pour les contredire. Cependant, les États-Unis ouvertement envoie ses propres forces à Kiev, de l’aide, et personne ne semble avoir un problème avec cette escalade. Il s’agit pour le moins d’une logique perverse.

La Russie reconnaît que les bénévoles, y compris militaires, sont allés à l’Ukraine pour aider les rebelles. Étant donné que les insurgés sont des russes ethniques qui soutiennent l’intégration de l’Ukraine avec Moscou, ce n’est pas une grosse surprise. Il est également vrai que les citoyens russes se battent en Ukraine. En effet, un citoyen russe de Tchétchénie nommé Adam Osmayev est ouvertement combattant d’un bataillon de punisseur à Debaltsevo, pour le régime de Kiev.

Porochenko a non seulement sorti l’affirmation des 9 000 hommes à Davos, et il a brandi un morceau de carrosserie d’autobus qui avait été détruit à Volnovakha quelques jours plus tôt. L’horrible attentat a fait 12 morts, des passagers innocents. Les actes de l’oligarque milliardaire sont bâtis sur le modèle de Colin Powell, tenant un flacon des « armes de destruction massive » (ADM) irakiennes au Conseil de sécurité de l’ONU en 2003.

Bien sûr, après une guerre brutale et des centaines de milliers de morts, nous avons découvert par la suite que l’Irak ne possédait aucune ADM. En 2012, Benjamin Netanyahu, le dirigeant israélien agitait un tableau représentant une bombe nucléaire de bande dessinée, également à l’ONU. On se demande si tous ces gens utilisent la même société de relations publiques ?

Petro Porochenko a tiré évidemment le fantasme des 9 000 soldats de son imagination à Davos. Ce week-end, il a essayé une autre  annonce stupide, saisissante, à Munich. Ses actions lui donnent un air ahuri. Il est temps que Willy Wonka envisage de limoger son équipe de relations publiques.

(Source : histoireetsociete.wordpress.com)


vignette-ukraine-amer-dessous-des-cartes

NOVOROSSIA

Donbass, lugansk, séparatistes pro-russes



Nota Bene, suite

vignette-ukraine-amer-dessous-des-cartes

 


Documentaire sur Débaltsévo (25 02 2015)

Soldats ukrainiens à Porochenko:
«M. le Président, c’est un PUTAIN DE DÉSASTRE!»

Les insurgés ukrainiens ont présenté des munitions de l’OTAN
retrouvées après les bombardements


Lire aussi :

Ukraine : reportage TV allemande surprenant


Un autre :

La chaîne ZDF dénonce la propagande antirusse des médias allemands

zdf-ukraine


Divers articles et opinion

vignette-ukraine-amer-dessous-des-cartes

 

Oliver Stone accuse la CIA d’avoir fomenté le conflit en Ukraine

« Pour les besoins de son prochain documentaire, Oliver Stone a interviewé quatre heures durant l’ancien président Viktor Yanukovytch, à Moscou. Sur sa page Facebook, le réalisateur partage ses conclusions quant au conflit qui a secoué l’Ukraine en février dernier. Ainsi, il rappelle que la fuite de Viktor Yanukovytch n’était pas volontaire. Ce dernier aurait en réalité, été menacé par des « radicaux néo-nazis » qui avaient tenté de l’assassiner à plusieurs reprises. » (…)

La crise en Ukraine et les mensonges politiques des médias

« Tandis que l’administration Obama et ses alliés intensifient leurs menaces contre la Russie concernant la crise en Ukraine, les médias américains jouent leur rôle attitré de propagandistes.

Il n’existe aucune voix dissidente dans les médias de masse. Les journaux et les bulletins de nouvelles à la télévision sont remplis de mensonges, de propagande anti-russe et, au cas où la crise s’exacerberait pour échapper à tout contrôle, d’excuses pour la guerre. » (…)

Ukraine : RTBF prise en flagrant délit de médiamensonge

« Tandis que l’actuel gouvernement ukrainien, issu d’un coup d’état favorisé par les USA et l’Europe, continue à bombarder la population civile du Donbass à l’est de l’Ukraine, les grands médias occidentaux appliquent à la lettre l’un des cinq principes de la propagande de guerre, qui consiste à inverser l’agresseur et l’agressé. » (…)

Incompétence feinte : Quand la presse confond 40 camions-citernes avec des chars russes

« Je ne suis pas journaliste, et n’ai pas la moindre formation approchante. Mais souvent, je lis un papier qui me semble étrange, je décide de passer du temps à contrôler, et bingo, 3 fois sur 4, je tombe sur des trucs – comment dire ? Ah oui : – énormes…  Donc, hier, je vois ça » (…)

Ukraine : manipulation, mensonges, enfumages mortels

« Je viens d’entendre Guetta, puis Fabius disserter sur la situation ukrainienne. Les deux entonnent la doxa imposée par les USA : responsabilité de la Russie. Ils participent ainsi à la manipulation éhontée des opinions publiques occidentales par les grands médias internationaux, genre CNN, Fox News, Euronews à la solde des multinationales yankees et les canards-laquais alimentés par les agences comme AFP et Reuters. Les images passent et repassent en boucle montrant des « sauvages  pro-russes » molestant de gentils « pro-Kiev ». La vision donnée est toujours à sens unique : responsabilité de ces sauvages de Russes qui maltraitent les pauvres Ukrainiens qui tournent désespérément leurs regards vers cette Europe libérale, civilisée, responsable, emblème des droits de l’Humain. Tè Fume… » (…)

Jean Bricmont sur la Crise ukrainienne et les accords de Minsk

F. Asselineau Guerre civile, déstabilisation, jusqu’où ira Washington ?

Autours du conflit

Documentaire Complet massacre d’Odessa du 02/05/14

« Documentaire complet non diffusé en France sur l’escalade du nazisme en Ukraine et des vidéos inédites de la tuerie d’Odessa. Avec témoignage des rescapés, et vidéos avant et après le massacre, les Français ne pourrons plus dire qu’ils ne savaient pas.

Lire aussi :

Sani_FMI_prix_du_gaz_Ukraine

Et aussi :

Advertisements

4 réflexions sur “Les Dessous de la guerre en Ukraine

  1. « Révélations choc TV ukrainienne – Barbares utiles devenus gênants (+16) »

    Lorsque des opposants ukrainiens, ou les insurgés ou encore les chaînes russes s’alarmaient à propos de la formation de bataillons punitifs pro-Kiev à partir de détenus libérés pour l’occasion, les bien pensants faisaient la sourde oreille face à cette « propagande ». Pourtant vous pourrez constater que ce procédé a toujours été pleinement assumé par Kiev, même avant le lancement de la guerre civile par O. Tourchinov, alors encore « président par intérim ». Régulièrement, les chaînes ukrainiennes ont soutenu ou au moins relaté cette pratique, jusqu’à ce que des problèmes trop voyants se posent…

    Découvrez le monde obscur des bataillons ukrainiens de volontaires de l’ATO (opération punitive contre les insurgés, dite « Anti-terroriste »), 100% reconnus comme forces armées légales:

    Le batillon Azov:

    Le bataillon Aïdar:

    Le bataillon (toujours pro-Kiev) dit « Donbass »:

    La première fois que le bataillon Shakhtarsk a fait parler de lui:

    Comment sont traités les prisonniers lors du conflit:

    Des armées quasi-privées:

    L’amour envers les grands parains des USA:

    La secte pseudo-orthodoxe dont il est question dans la vidéo:

    CONTRIBUTIONS:
    ———————–
    Merci à Thalie Thalie pour la traduction de l’intervention du procureur militaire lors du talk-show.

    Précisions quant à l’évolution récente de la situation à propos du bataillon Tornado:

    Ces volontaires, qui faisaient partie des forces armées ukrainiennes, ont été arrêtés dans différentes villes du pays. Comme révélé dans cette vidéo, ils avaient installé une salle de tortures dans la cave d’une école, où ils maltraitaient de simples civils. Les combattants, dont le chef du bataillon Rouslan Onishchenko, ont été arrêtés à Kiev, à Lvov, à Dnepropetrovsk et à Severodonetsk. Selon le procureur militaire principal Anatoly Matios, les détenus en question sont accusés d’avoir créé un groupe criminel et d’avoir commis des crimes, dont des agressions sexuelles et des meurtres .
    M. Matios a précisé qu’en janvier 2015, Rouslan Onishchenko a créé un groupe criminel dans la ville de Privolie, dans la région de Lougansk, où il poussait ses subordonnés à commettre des crimes aggravés, tels que la réclusion illégale d’habitants, des tortures et des viols. Ainsi, une vidéo montre le viol collectif d’un homme commis par les combattants du bataillon Tornado dans une salle de tortures.
    Les 170 combattants de Tornado sont armés et prêts à riposter par le feu si instruction était donnée de les arrêter.
    Le 18 juin, M.Avakov a signé l’ordre de licenciement du bataillon. Certains combattants « continueront leur service militaire, d’autres seront jugés devant la cour.
    Le 17 juin, le parquet de la région de Donetsk a déclaré que deux combattants des forces armées ukrainiennes avaient été incarcérés pour le meurtre de deux femmes considérées comme des « séparatistes ».

  2. Soutien de la France aux néo-nazis de Svoboda

    Références documentaires :

    1. L. Fabius – Questions au gouvernement – Assemblée Nationale (25/02/14)
    2. L. Fabius – l’invité du 7/9 – France Inter (05/05/14)
    3. Vidéo interne sur l’accord de coopération Front National / Svoboda (23/11/09)
    4. Wikipedia – Gouvernement_Iatseniouk
    5. Wikipedia – Union_panukrainienne_«_Liberté_»
    6. Wikipedia – Wolfsangel
    7. Wikipedia – Centre_Simon-Wiesenthal
    8. http://www.wiesenthal.com/2012slurs
    9. Olivier Berruyer – Les experts – BFM Business (17/03/14)
    10. BHL – itélé – invité de L. Ferrari (25/02/14)

  3. « Paul Moreira dit la verite sur la ‘’revolution’’ fasciste et americaine `a Kiev. 1er fevrier 2016 sur Canal+ dans Special Investigation – Un film de Paul Moreira.

    En fevrier 2014, des groupes paramilitaires ont affronte la police au coeur de Kiev et ont fait fuir le president Yanoukovitch. Ils ont installe un nouveau gouvernement. Dans le recit mediatique communement admis, ils ont ete presentes comme les heros de la dite ‘’revolution’’. Ils etaient du bon cote de la barricade. Personne ne s’est vraiment demande qui ils etaient. En fait, il s’agit de corps francs d’extreme droite, desormais lourdement armes. Ils s’appellent ‘’Secteur Droit’’, ‘’Azov’’ ou ‘’Svoboda’’. Ils ont cree de veritables armees paralleles fascistes, largement incontrolees. A Odessa, en mai 2014, ils ont commis un massacre de masse sans etre sanctionnes. 45 personnes brulees vives. Un massacre passe sous le radar.
    Comment a-t-il pu nous echapper ? Pourquoi les democraties occidentales n’ont-elles pas fait entendre leur voix, les voix des victimes ? Sans doute parce que les milices nationalistes fascistes jouaient les soldats suppletifs dans une guerre beaucoup plus large. La dit ‘’revolution ukrainienne’’ a ete soutenue massivement par la diplomatie americaine.
    Dans la nouvelle guerre froide des USA contre la Russie, l’Ukraine est un pion decisif dans une strategie de la Maison Blanche..
    « Les masques de la revolution », de Paul Moreira, explore cette zone restee aveugle pour les bourgeois de l`Occident.? »

    – « YouTube censure le documentaire français sur le coup d’Etat en Ukraine » http://fr.sputniknews.com/international/20160204/1021481503/youtube-supprime-film-ukraine.html

    – DOSSIER UKRAINE : le débat (Premières Lignes / Moreira) http://www.pltv.fr/fr/paul-moreira-repond-aux-critiques-sur-son-film/

    – Soutien à Paul Moreira – et commentaires (Les-crises) http://www.les-crises.fr/soutien-a-paul-moreira-et-commentaires/

    Connexe : Un article du « Monde » signé par « un collectif » (à l’image des pseudos sites « antifa » qui signent anonymement) titre « Sur Canal+, un documentaire diffuse la propagande du Kremlin contre l’Ukraine » (http://www.lemonde.fr/idees/article/2016/02/03/sur-canal-un-documentaire-diffuse-la-propagande-du-kremlin-contre-l-ukraine_4858723_3232.html) (L’exemple type des derniers anticonformismes journalistiques pointés du doigt par l’ensemble du système féodale médiatique des chiens de gardes prompts à attaquer tout confrère qui ne servirait pas la soupe propagandiste comme il le devrait.)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :