Les Dessous de l’Europe

L’Europe est l’exemple parfait de l’illusion démocratique : en France nous avions dit NON, en 2005 au référendum.
Sarkozy (ça aurait pu être Pierre, Paul ou Jacques d’ailleurs) a fait autrement pour nous la faire accepter (de force, cette fois : ce fut le traité de Lisbonne, sans référendum)
 

Restez débranchés – L’Union européenne

Union Européenne, le nouveau soviet (?)

RUSSIE : Un ancien dissident russe, Vladimir Konstantinovich Bukovsky, qui a passé 12 ans dans un goulag soviétique, a de nouveau prévenu les Européens d’un danger gigantesque. « C’est étonnant, dit-il dans un documentaire télévisé ‘Britain on the Brink’, que juste après avoir enterré le monstre ‘Union Soviétique’, un autre monstre qui lui ressemble beaucoup, l’Union Européenne, se construit. Les deux systèmes se fondent sur la même idéologie. L’U.E. n’est autre que l’ancien modèle soviétique, présenté de façon occidentale ».
Pour lui, c’est un gang d’oligarques rouges à Bruxelles qui, avec quelques alliés dans les parlements nationaux, sont en train de créer un super-état européen de style communiste dans lequel la souveraineté nationale et la démocratie seront du passé. Il a mis en garde les Européens que l’U.E. utilise « un goulag intellectuel du politiquement correct » pour supprimer toute opposition. « C’est le début du goulag, le début de la perte de la liberté », a-t-il martelé. Selon lui, en simulant quelques pratiques démocratiques, le Parlement Européen exerce la même fonction que le Soviet Suprême : il ne fait que ‘tamponner’ les décisions faites par un petit nombre de chefs non-élus.

« Dans l’Union Soviétique, on apprenait aux gens d’oublier leur propres nationalités, traditions et habitudes ethniques, pour devenir ‘une nouvelle entité historique, le peuple soviétique’. L’U.E., dit-il, suit le même principe d’éradication culturelle. Ils ne veulent pas que vous soyez Anglais ou Français. Ils veulent que vous soyez une nouvelle entité historique, des ‘Européens’. Ils veulent que vous supprimiez tous vos sentiments nationaux et que vous viviez comme une communauté multinationale. » Ainsi, selon Bukovski, Bruxelles veut absorber les états nationaux, il faut qu’ils cessent d’exister.

Bukovski prévient que l’U.E., en dépit de son succès apparent (27 pays, 500 millions d’habitants, une monnaie commune, 30 % du PIB mondial), contient, comme l’Union Soviétique, dans ces principes anti-démocratiques « la semence de sa propre destruction . Malheureusement, quand elle collapsera – et elle collapsera -, elle laissera des destructions énormes derrière elle, et nous nous retrouverons avec des problèmes économiques et ethniques insurmontables ». En confirmation, rappelons simplement que le Traité de Lisbonne, qui nous sera imposé tôt ou tard, si nous le voulons ou pas, établit « compétence et primauté sur les lois propres des états membres » ! Déjà en 2006 Bukovski, qui vit actuellement en Angleterre, avait déclaré à Bruxelles que le « monstre » de l’U.E. doit être démantelé avant qu’il devienne un vrai et unique état fédéral.

La même année, candidat à l’époque aux présidentielles russes, il déclara à Budapest qu’il a vu des documents du Politburo et du Comité Central datés de 1992 qui confirmaient l’existence d’une ‘conspiration’ pour transformer l’U.E. en une organisation socialiste. « Ces documents prouvaient clairement que toute cette idée de transformer le marché commun en un état fédéral fut convenue entre Moscou et les parties de gauche en Europe». Ils voulaient créer ‘un super-état transnationale socialiste’ pour stopper ce qu’ils appelaient ‘le capitalisme sauvage’.


Etienne Chouard : L’Union Européenne
est un piège fasciste et antisocial


Conférences de François ASSELINEAU sur l’Europe

La Tragédie de l’euro

Les 10 raisons qui imposent de sortir de l’Europe

L’Europe, la mise en place d’une dictature

L’Europe, c’est la paie

Les 12 Impasses de la Construction Européenne


Le jour d’après : la sortie de l’union européenne

fin du monde ou libération ?

Le jour d’après : une conférence de François Asselineau, président fondateur de l’Union Populaire Républicaine (UPR). Que va-t-il se passer avant, pendant et après l’arrivée au pouvoir de l’UPR ? Comment va se produire, très concrètement, la sortie de l’UE et de l’euro par l’article 50 du T.U.E. (traité de l’Union européenne) et de l’OTAN par l’article 13 du T.A.N. (traité de l’Atlantique nord), sorties que nous sommes les seuls à proposer ? Cette conférence est sans aucun équivalent sur la scène politique française. Elle permet à chacun :

  1. d’anticiper les campagnes d’intimidation et de terreur de la population qui seront lancées par nos adversaires pour tenter d’empêcher que le peuple français redevienne ce qu’il est étymologiquement, c’est-à-dire : le « peuple libre »,
  2. de bien comprendre les mécanismes de dénonciation juridique des traités et de découvrir les raisons précises et concrètes qui rendent indispensable de se conformer à l’article 50 du T.U.E. (et de comprendre ainsi à quel point le FN, DLF, le FG, etc. se moquent des Français quand ils ridiculisent l’article 50…),
  3. de prendre connaissance de la façon dont nous procéderons concrètement pour sortir de l’UE et rétablir le franc,
  4. de découvrir les mesures que nous prendrons dans les premiers mois, conformément à notre programme inspiré du CNR (Conseil National de la Résistance), pour arrêter l’hémorragie de délocalisations et d’emplois industriels, rétablir l’agriculture, inverser pour de bon la courbe du chômage, ressusciter nos services publics, réduire les inégalités, démocratiser les institutions, casser l’engrenage vers la guerre, redonner sa dignité à la République, rendre à la France sa liberté, susciter le respect des autres peuples du monde…
  5. de prendre connaissance des arguments puissants et irréfutables que nous opposons sereinement aux bobards de la propagande et aux prophéties apocalyptiques des manipulateurs d’opinion euro-atlantistes quant aux suites à attendre de la sortie de l’UE, de l’euro et de l’OTAN.

Cette nouvelle conférence est indispensable pour tous ceux qui veulent se libérer du lavage de cerveau euro-atlantiste, et découvrir comment nous allons mettre le holà à la destruction de la France.



Brussels Business

Qui dirige vraiment l’Union Européenne
(le pouvoir des lobbys)

Un long-métrage documentaire sur l’influence grandissante des lobbies sur le processus de décision dans les institutions européennes. Le film explore les opérations et les opportunités du Business bruxellois ainsi que ses répercussions.
Au début des années 90, deux jeunes hommes se rendent compte de l’impact considérable des lobbies sur les décisions de l’Union européenne prises à Bruxelles. Le premier se lance alors dans une enquête et une lutte, et devient le garde-fou des lobbies de l’Union européenne ; le second devient un lobbyiste haut placé de 40 multinationales.
Le film dévoile les coulisses des lobbies, les réseaux secrets du pouvoir et l’influence des grandes entreprises sur les décisions européennes prises à Bruxelles. Autrement dit, c’est une version officieuse de l’Intégration européenne depuis les années 80, l’histoire de l’emprise néolibérale dans la politique européenne. A l’heure où l’Europe connaît une récession sans précédent qui pourrait bien mener à l’écroulement de l’économie mondiale, ce film tente de répondre à une question que des millions d’entre nous se posent : Qui dirige réellement l’Union européenne ?

La Table ronde des Industriels européens (European Round Table, ERT) est un groupe de lobbying créé en 1983 par Étienne Davignon auprès de la Commission européenne, le Conseil des ministres ou encore le Parlement européen. Il rassemble les 45 plus grandes entreprises européennes, situées dans 18 pays de l’UE.

L’ERT s’est donnée pour objectif de « stimuler la compétitivité mondiale de l’industrie européenne », notamment en prônant la baisse du salaire minimum, la réduction des dépenses de sécurité sociale et la privatisation de services publics.
L’ERT a nettement influé sur le texte de l’Acte unique européen de 1986 et sur le texte du Traité de Maastricht de 1992, traité fondateur de l’Union européenne. Ces faits illustrent de façon flagrante que, par rapport à la masse des citoyens, les lobbies industriels (dont les moyens financiers sont incomparablement plus élevés que ceux des ONG supposées représenter les citoyens) bénéficient d’une relation privilégiée auprès des pouvoirs législatif et exécutif de l’UE.

brussel-business
Sur la thématique des lobbys minoritaires mais tous-puissants, face auxquels la voix du peuple ne sert strictement à rien, cet autre exemple avec la pêche destructrice en eaux profondes :

 

INTOX : Enquête sur les lobbies
de la pêche industrielle

« En 2013, une grande campagne de sensibilisation avait montré les effets dévastateurs de la pêche en eau profonde. Malgré l’aberration écologique et économique de ce type de pêche, le Parlement européen a refusé son interdiction. Un documentaire dévoile les dessous de ce vote scandaleux.

TRAHISONS, MENSONGES ET MANIPULATIONS AU CŒUR DES INSTITUTIONS POLITIQUES

Plongez avec BLOOM au cœur des stratagèmes douteux utilisés par les lobbies de la pêche industrielle française pour faire dérailler un règlement européen. 49 minutes pour tout savoir sur le bras de fer de BLOOM contre le front uni des industriels, du gouvernement français, de la recherche d’État et de certains élus locaux. Un combat dont il est important de discerner les rouages pour comprendre le fonctionnement actuel de notre « démocratie ». L’interdiction du chalutage profond au niveau européen aurait pourtant un impact mondial pour la protection du plus grand biotope de la planète : les océans profonds.
Cette enquête éclaire sous un jour nouveau le déplacement à Lorient de Ségolène Royal le 22 Novembre 2014 : le déplacement s’est en effet conclu par la remise d’un « trophée pêche durable » de la part du virulent lobby de la pêche industrielle : « Blue Fish ».
Le documentaire inédit de BLOOM permettra à Madame Royal de savoir à qui elle a affaire en matière de pêche profonde : depuis le Grenelle de la Mer, les lobbies de la pêche industrielle, désormais réunis sous la bannière de ce « Blue Fish », ont mobilisé chercheurs, élus et cabinet de lobbying professionnel à Bruxelles (G Plus Europe) pour parvenir à leurs fins : faire s’enliser le règlement pêche profonde au niveau institutionnel et faire échouer l’adoption de l’interdiction du chalutage profond par le Parlement européen.
L’association Bloom qui s’est fait connaître du grand public par une importante campagne pour l’arrêt de la pêche en eaux profondes en 2013 et dont les effets dévastateurs ont été largement médiatisés, sort cette semaine un film analysant l’échec de l’interdiction de cette pêche, suite au vote favorable du parlement européen le 10 décembre 2013 : « Intox : Enquête sur les lobbies de la pêche industrielle » (visible en ligne).
En effet comment expliquer ce vote alors que la majorité des scientifiques, la mobilisation citoyenne et politique allaient dans le sens de l’arrêt de cette pêche dont les chaluts raclent littéralement le fond de la mer, détruisant des milieux dont la biologie est si lente qu’on ne peut imaginer leur reconstitution, pour un bénéfice négatif et un nombre d’emplois médiocres ?
Pour le comprendre, la réalisatrice nous entraîne dans les coulisses des instances de la communauté européenne, suivant les principaux acteurs à l’oeuvre parmi lesquels le Comité régional des pêches maritimes et des élevages marins, des élus locaux de tout bord politique, le ministère de l’Ecologie et l’Ifremer, habilement conseillé par le cabinet GPLUS. Edifiant ! » (source article: Pêche en eau profonde : le documentaire qui montre comment les lobbies ont gagné)


Le Parlement de l’Union Européenne

© Vigilant CitizenTraduction

parlement-europeen-strasbourg (2)Depuis la fin de sa construction le 14 Décembre 1999, le Parlement U.E. a soulevé des sourcils et questions en rapport à sa structure. La tour principale, appelée bâtiment « Louise Weiss », a l’air particulière et moderniste. Pourquoi a-t-elle l’air incomplète? Les promoteurs disent qu’elle reflète « la nature inachevée de l’Europe ». Cependant, quelques recherches sur le sujet révèlent le symbolisme sombre et profond du bâtiment. Exposer la réelle source d’inspiration derrière le bâtiment Louise Weiss est exposer les croyances ésotériques de l’élite mondiale, leurs aspirations noires et leurs interprétations d’anciens scripts.
Allons directement au but: le bâtiment Louise Weiss est destiné à ressembler à la « Tour de Babel » par Pieter Brueghel le Doyen en 1563. L’histoire dit que la Tour de Babel n’a pas été achevée. Donc, le Parlement de l’UE continue le travail inachevé de Nimrod, le fameux Tyran, qui construisait la Tour de Babel pour défier Dieu. Pensez-vous que c’est une bonne source d’inspiration pour une « institution démocratique »?

parlement-europeen-strasbourg (4)
Nimrod et la tour de Babel

L’histoire de Nimrod et la Tour de Babel apparait dans de nombreux textes d’anciennes cultures Hébraïque, Islamique, Grecque et Kabbalistique. Nimrod est considéré comme le fondateur et roi du premier empire après le Déluge. Son royaume comprenait Babylone (Babel), Uruk, Akkad et Calné. Il est connu pour avoir été un roi tyrannique vis-à-vis du peuple et cherchant à éliminer les croyances religieuses.
« Celui qui les exalta ainsi jusqu’à outrager et mépriser Dieu fut Nemrod (Nébrôdès), petit-fils de Cham, fils de Noé, homme audacieux, d’une grande vigueur physique ; il leur persuade d’attribuer la cause de leur bonheur, non pas à Dieu, mais à leur seule valeur et peu à peu transforme l’état de choses en une tyrannie. Il estimait que le seul moyen de détacher les hommes de la crainte de Dieu, c’était qu’ils s’en remissent toujours à sa propre puissance… Le peuple était tout disposé à suivre les avis de Nemrod, considérant l’obéissance à Dieu comme une servitude «
D’après des comptes bibliques, Babel était la cité qui avait unifié l’humanité, tous parlant une seule langue et migrant de l’Est. C’était la ville natale de Nimrod. Il décida que la ville devait avoir une tour si immense que « son sommet devait atteindre les cieux ». Cette tour ne fut cependant pas destinée au culte et à la louange à Dieu, mais elle était dédiée à la gloire de l’homme et fut envisagée par ses constructeurs comme un moyen d’acquérir une renommée. La version de cette histoire d’après le Midrash ajoute même que les constructeurs de la Tour ont déclaré:
« Dieu n’a pas le droit de choisir le monde d’en haut pour Lui-même, et de nous laisser le monde d’en bas, nous allons donc nous construire une tour, avec une idôle à son sommet brandissant une épée, de sorte qu’il semblera que nous avions l’intention de faire la guerre avec Dieu ».
Dieu, constatant la nature blasphématoire de la Tour, a donné à chacun une langue différente afin qu’ils ne puissent plus se comprendre. Se retrouvant dans l’incapacité de continuer son travail, le peuple se dispersa à travers le monde.

Symbolisme du Parlement U.E.

Ainsi la construction du Parlement de l’UE, à l’image de la Tour de Babel, envoie le message que la philosophie de Nimrod était la bonne et que sa tour de Babel était une bonne idée. Donc nous recherchons une:
  1. Une introduction graduelle à la tyrannie
  2. L’élimination de l’adoration de Dieu dans le but d’introduire la dépendance vis-à-vis du pouvoir
  3. Ce que tous les gens parlent la même langue et ont la même religion
  4. Un rejet de Dieu tout en essayant de devenir des dieux
Vous savez quoi? Ce sont des préceptes majeurs de croyances ésotériques de l’élite mondiale (voir la section sur Educate Yourself). Ils ne sont en aucun cas chrétiens. Leur système de croyance est fondé sur les cultes à mystères (rituels païens, culte du Soleil, croyance selon laquelle Lucifer est celui qui a apporté la lumière à la race humaine, considérant Dieu comme une force voulant maintenir l’homme dans les ténèbres). Leur « Nouvel Ordre Mondial » aura éliminé toute forme de culte à Dieu, introduisant une seule langue et transformant la démocratie en tyrannie.

Le poster banni

Est-ce que j’ai l’air d’être un peu « à l’ouest »? J’ai trop lu de choses à propos de ce bâtiment? La réponse est: NON. Voici l’affiche officielle de promotion du Parlement de l’UE:
parlement-europeen-strasbourg (3)
Nous voyons le peuple de l’Europe reconstruisant la tour de Babel. Voici quelques points à relever: en premier lieu, nous avons la confirmation que le bâtiment Louise Weiss a été vraiment inspiré par la tour de Babel. L’affiche a reproduit la tour exacte qui figure sur le tableau de Pieter Brueghel, faisant même en sorte d’inclure la partie démolie de la fondation. Il n’y a AUCUN doute ici. Deuxièmement, le slogan: « Europe: plusieurs langues, une seule voix » se réfère à la confusion par Dieu des langues de l’humanité. Le Parlement aura donc pour effet d’inverser la punition de Dieu qui avait pour but de donner une leçon à l’humanité concernant l’idolâtrie et l’arrogance. Troisièmement, examinez attentivement les étoiles au sommet. Ne vous semblent-elles pas étranges? Elles sont à l’envers, il s’agit en fait de pentagrammes inversés. Le symbolisme qui se cache derrière les pentagrammes est extrêmement profond et complexe, mais nous pouvons dire qu’un pentagramme droit fait référence à « quelque chose de bien », et qu’un pentagramme inversé fait référence à « une mauvaise gestion »
parlement-europeen-strasbourg (1)
Le poster a été banni à cause de protestations par de nombreux groupes. Il est cependant très révélateur et prouve l’aspect ésotérique de l’esprit des bâtisseurs de ce Parlement de l’Union Européenne.

L’Enlèvement d’Europe

Cette statue, dressée devant le bâtiment Winston Churchill, se réfère à la mythologie antique et dépeint une des représentations les plus anciennes de l’Europe (voir également ceci). Elle est inspirée d’un mythe où Zeus se déguise en taureau blanc afin de séduire la princesse Europa qui cueillait des fleurs. Quand elle s’approcha du taureau et monta sur son dos, le taureau saisit l’occasion pour s’enfuir avec elle, et finit par la violer (je vous donne la version non censurée de l’histoire).
Donc la femme (qui représente Europe) sur le dos du taureau est sur le point de se faire violer. OK, étrange. De toute façon, cela représente le Bien vs le Mal, Soleil vs Lune et etc.. Une partie intégrale de la religion des Mystères.


Pour finir

L’Union Européenne est un super état qui comprends actuellement 27 pays (voir plus dans le futur). Le même destin attends les Américains et pays Asiatiques, qui sont voués à s’unir sous un même drapeau et une même monnaie pour créer d’autres supers états. Ce sont les blocs de construction devant conduire à un unique gouvernement mondial, un objectif activement recherché par l’élite mondialiste. Le Parlement de l’U.E. est le premier monument représentant un super état et révèle, à travers son symbolisme intense, sa haine envers la religion, sa planification d’un Nouvel Ordre Mondial et une soumission subtile à la tyrannie.


« L’UE expliquée aux enfants »

Sortir ou changer d’Europe

Parler d’Europe sans parler mondialisme et traités liberticides c’est être incomplet:

Sur le réseau ActivEast :

Liens:

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :